Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Coopérative vinicole de Tallard

Dossier IA05001059 réalisé en 1990

Fiche

  • Façade nord.
    Façade nord.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cuvage
    • quai
    • bureau
    • logement

Dossiers de synthèse

HISTORIQUE

Créée le 18/12/1931, la coopérative fut construite peu après avec une capacité de 4 320 hl. Elle réunissait 58 adhérents cultivant surtout des vignes de coteaux dont le revenu était appréciable alors que les amandiers dépérissaient et que les récoltes céréalières étaient déficitaires, comme l'indique un rapport du directeur des Services Agricoles de 1932. Le projet était évalué à 856 000 F, et le prêt du Crédit Agricole s'élevait à 310 000 F. Les vignerons des environs, Lettret, La Saulce, d'abord réticents, "ayant constaté le parfait fonctionnement de cet organisme coopératif", demandèrent bientôt leur affiliation à la cave et un agrandissement fut réallsé en 1937. Un deuxième agrandissement fut décidé en1948. Actuellement la coopérative est dans une situation très précaire. Bien qu'elle ait 216 adhérents, dont 57 actifs, elle n'a produit que 745 hl en 1989. Elle a fait quelques essais de reconversion :

- Pressurage des fruits d'argousiers pour un laboratoire du Haut-Rhin qui en extrait de la vitamine C.

- Location de cuves pour la distillation des poires.

Cependant l'avenir de cette cave est incertain. Le siège social est actuellement : Av. de Provence 05130 Tallard.

État actuel : en apparence assez mauvais, manque d'entretien. Capacité : 10 000 hl, production : 7 000 hl ?

Entrepreneurs : RAGOUCY (Gap).

DESCRIPTION

Situation : la coopérative est située à droite de la RD 942 dans le sens La Saulce, Serre-Ponçon. Elle est construite un peu à l'écart de l'entrée de l'agglomération. Le terrain est assez plat et planté d'arbres. Un terre-plein sépare la cave de la route. La façade ouvre au nord.

Matériaux : béton.

Structure : la coopérative est composée d'un seul bâtiment à deux niveaux : le corps central d'origine, allongé une fois vers l'est, une fois vers l'ouest sur le même plan. Le poste de réception des vendanges a été greffé au centre de la façade. La cabine du pont-bascule est accolée à la partie ouest du mur de façade. A l'arrière, un quai sous abri de tôle servait probablement à l'évacuation des marcs.

Élévations extérieures : élévation nord : le corps central est précédé du poste de réception des vendanges à trois pans, fermé par trois portes à rideaux, encadré par deux portes auxquelles on accède par quelques marches. Le toit de cet appentis forme à l'étage, une terrasse dont le garde-fou est constitué de piliers de béton et d'un claustra de tuile rondes. L'étage s'ouvre sur cette terrasse par trois portes fenêtres. Une fenêtre de chaque côté est soulignée d'un rebord de béton. Au sommet de détache un grand fronton plat à escaliers sur lequel est peint le nom de la coopérative. Les deux prolongements de chaque côté sont aveugles au rez-de-chaussée et percés de fenêtres hautes : trois à l'ouest, deux à l'est.

La cabine rectangulaire du pont-bascule est située dans la partie ouest de la façade et éclairée par une baie de briques de verre. La façade est de couleur ocre et marron, très délavée.

Couverture : charpente métallique et tuiles plates. Voliges à l'intérieur.

Distribution intérieure : le rez-de-chaussée est occupé par deux travées de cuves (26), installées face à face d'est en ouest. La travée nord est interrompue par l'espace des réceptions. Un petit bureau est aménagé à droite des réceptions, et la vente se fait dans le couloir central. A l'étage se trouvent l'ancien appartement et la salle de réunion.

CONCLUSION

Ce bâtiment resté de taille raisonnable, est d'une architecture très claire, alliant la simplicité d'un hangar agricole aux éléments typiques de ce type de construction comme l'avant-corps à pans coupés formant terrasse et le fronton à décrochements. Malheureusement il parait en mauvais état au moins superficiellement.

ANNEXES : fronton sud : COOPERATIVE VINICOLE (lettres peintes ocre rouge)

DE TALLARD

lntérieur : MATERIEL VINICOLE COQ (plaque émaillée)

Appellations Coopérative vinicole de Tallard
Parties constituantes non étudiées cuvage, quai, bureau, logement
Dénominations coopérative vinicole
Aire d'étude et canton Provence-Alpes-Côte d'Azur - Tallard
Adresse Commune : Tallard
Lieu-dit : près de Tallard

La coopérative créée en 1931 soit construite peu après. Des agrandissements sont réalisés en 1937 et en 1948.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Ragoucy, entrepreneur, attribution par source

La coopérative est formée d'un bâtiment sur 1 étage carré contigü sur sa façade ouest à la cabine du pont-bascule ; les réceptions occupent un bâtiment en rez-de-chaussée couvert d'une terrasse, formant avant-corps, contigü au cuvage initial sur sa façade nord ; le cuvage abrite en rez-de-chaussée 2 travées de cuves ; un petit bureau est aménagé à côté des réceptions ; à l'étage se trouvent l'ancien appartement et la salle de réunion. Un quai couvert d'un auvent en tôle est contigü à la façade sud du cuvage.

Murs béton
Toit tuile plate, fer en couverture, béton en couverture
Étages 1 étage carré
Couvertures terrasse
toit à longs pans
appentis
États conservations mauvais état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • [Coopérative vinicole de Tallard]. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : 7 M (85) (92).

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole