Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

coopérative agricole (coopérative fruitière) Les Vergers de Cabannes

Dossier IA13001124 réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

HISTORIQUE

La coopérative créée en 1946 a fait construire la même année une station fruitière agrandie à plusieurs reprises : en 1955, en 1960 après l'incendie qui détruisit une partie des bâtiments en 1958 et en 1971. La coopérative qui comptait à l'origine 14 adhérents en a actuellement 18 et connaît une activité florissante. C'est la plus ancienne coopérative fruitière du département.

État actuel : bâtiments en service et en bon état

Architectes : H. ENJOUVIN.

DESCRIPTION

Situation : Les bâtiments se trouvent à l'ouest de l'agglomération, entre une petite route et la voie ferrée qui les longe au sud-ouest.

Matériaux : A en béton, C et D avec ossature métallique et aggloméré de ciment. Bas-relief en pierre de Rognes.

Structure : La coopérative dispose de plusieurs bâtiments implantés autour de la station primitive A dont le bâtiment a été prolongé par B. Il comprenait les principales installations ; les autres (C et D) ne sont que des hangars de stockage. A possède un avant-corps, une tourelle et le corps principal présente un décrochement (l'avant-corps n'a qu'un niveau et un plan semi-circulaire). L'expédition des fruits se fait directement par wagons, des quais de chargement sont établis sur la voie ferrée. Il existe un pont-bascule à l'est des bâtiments.

Élévations extérieures : -A : élévation principale au sud. A l'emplacement des portes rectangulaires situées sous l'auvent métallique se trouvaient jusqu'en 1975 des arcs en plein cintre. En haut du pignon, un bas-relief représente la cueillette des fruits. Côté voie ferrée ouvrent de larges portes et une série de fenêtres régulières.

Couverture : tuiles creuses sur A, plaques de fibro-ciment sur C et D.

Distribution intérieure :

- A : dans l'avant-corps se trouve la grande salle du conseil avec une cheminée ; la tourelle abrite un appartement et un château d'eau au sommet. Des bureaux ont été crées au rez-de-chaussée. Le reste du bâtiment comprend des chambres froides et plusieurs dortoirs pour le personnel ainsi que des sanitaires.

- B, C et D contiennent des chambres froides ou des aires de dépôt des fruits.

CONCLUSION

C'est une des stations fruitières du secteur coopératif les plus intéressantes dans notre région. Malheureusement, sa conception en ce qui concerne la série d'arcades en façade n'était pas assez fonctionnelle et a dû être modifiée. L'auvent rajouté devant les nouvelles baies est peu esthétique et nuit à l'appréciation de cet édifice assez remarquable. Le décor sculpté concentré en un bas-relief rappelle celui de la coopérative oléicole "Oli Provence" d'Aix-en-Provence (cf. dossier IA13001129).

ANNEXES : Sur le quai de la façade sud est peint le nom : LES VERGERS DE CABANNES.

Précision dénomination coopérative fruitière
Appellations Les Vergers de Cabannes
Parties constituantes non étudiées pont bascule, logement, bureau, chambre froide, entrepôt agricole
Dénominations coopérative agricole
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Orgon
Adresse Commune : Cabannes

La coopérative est construite en 1946 par l'architecte Enjouvin puis agrandie en 1955, en 1958, en 1960 après l'incendie qui détruisit une partie des bâtiments et en 1971. Les arcs en plein cintre situés au rez-de-chaussée du bâtiment initial sont remplacés par de simples portes en 1975.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1946, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Enjouvin Henri
Henri Enjouvin (1907 - )

Diplômé à Paris en 1932. Architecte à Marseille entre 1929 et 1967. Travaille dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse jusque dans les années 1970.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

La coopérative est implantée autour du 1er bâtiment à 3 étages carrés dont la façade sud présente des décrochements ; un auvent métallique couvre les portes du rez-de-chaussée ; ce bâtiment comprend des chambres froides ; un bâtiment avec toit en croupe sur plan demi-circulaire forme avant-corps: il abrite la salle du conseil ; la tour située dans l'angle sud-ouest abrite les bureaux, le logement et le château d'eau au sommet. Les bâtiments en plaques de fibro-ciment abritent des chambres froides et des entrpôts agricoles. Le pont bascule est situé à l'est de l'ensemble.

Murs béton
ciment
Toit tuile creuse, ciment en couverture, fer en couverture
Étages 3 étages carrés, rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe
États conservations bon état
Techniques maçonnerie
Représentations femme homme fruit
Précision représentations

Le bas-relief en pierre de Rognes se trouve sur le mur-pignon sud du bâtiment initial. Il représente la cueillette des fruits

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Destombes Florence - Pauvarel Carole