Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

conserverie dite la limacière

Dossier IA04000430 réalisé en 2006

Fiche

Appellations la limacière
Dénominations conserverie
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Saint-André-les-Alpes
Adresse Commune : La Mure-Argens
Lieu-dit : près du Plan
Cadastre : 1983 D 773

Gibert Saugnier crée en 1912 une usine de mise en conserve d'escargots. Les escargots étaient ramassés sur place puis mis en boîte. Rapidement, l'exploitation a décimé l'espèce d'escargots exploitée dans la region de Saint-André, et il a fallu importer les gastéropodes de Tchécoslovaquie et de Bulgarie. Vers 1958, l'usine a été reconvertie en fabrique de fruits au sirop. Le site est aujourd'hui utilisé pour l'entreposage et la petite réparation de voitures, la petite menuiserie, etc.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1912, daté par tradition orale
Auteur(s) Auteur : ,

Le bâtiment le plus ancien est à pans de bois hourdis de briques, ce qui est très inhabituel dans la région. Ces briques dessinent en façade des lignes alternativement claires et foncées. D'autres bâtiments de type hangar ont été ajoutés à mesure que le 20e siècle avançait, jusqu'à couvrir plus de 1500 m2 au sol. Ils sont à charpente métallique et ont pour la plupart leur longueur perpendiculiare à la route, qui semble avoir commandé l'orientation des constructions bien plus que la rivière tout proche.

Murs brique
fer
pan de bois
Toit ciment amiante en couverture, tuile plate mécanique
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée, []

Références documentaires

Documents figurés
  • [Vue de la limacière au milieu du 20e siècle. Au premier rang les bacs servant à nettoyer les coquilles vendues avec les escargots.] / Photographie, 1952. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud