Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

cimetière de Méailles

Dossier IA04002192 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations cimetière
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Méailles
Cadastre : 1984 D 72, 73 ; 2012 D 72, 424

L'ancien cimetière se trouvait accolé au nord-est de l'église (parcelle 1830 D 288). En 1823, le menuisier Gabriel Feraud facture à la Commune une réparation pour le portail de ce vieux cimetière, qui était donc enclos. En 1830, l'emplacement de l'actuel cimetière est occupé par une « terre aride » appartenant à la commune de Méailles ; ce quartier est alors nommé « Larra ». Le 26 décembre 1854, les travaux du nouveau cimetière sont achevés, pour une somme de 1 073 francs et 9 centimes. En 1911, un plan de ce nouveau cimetière est dressé, sans doute lors de l'extension orientale nécessitant la construction d'un mur de soutènement intermédiaire. Un nouveau plan est dressé en 1929, précisant les emplacements des différents types de concessions.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1854, daté par source
1911, daté par source
1929, daté par source

Ce cimetière est situé dans la partie nord-est du village, face à l'ancienne école (actuelle mairie). Il est enclos par un mur en maçonnerie de moellons calcaires et de grès. L'accès se fait côté sud par un portail composé de deux piliers en pierre de taille de grès, surmontés de demi-boules monolithes au sommet ; les deux vantaux métalliques sont surmontés d'une croix à branches piquées. Le cimetière est organisé en gradins, séparés par une allée centrale. Un grand cyprès est planté au centre, à côté de la croix du cimetière. Cette dernière possède un socle en pierre de taille de grès et une croix en fonte moulée, rayonnante, à branches trilobées ; sur le socle on lit l'inscription « SOUVENIR DE MISSION 1895 ». Les tombes sont organisées perpendiculairement aux allées. On note 17 tombes avec un enclos en chaînes, 3 tombes avec enclos-cage ; 6 tombes possèdent des dais en tôle avec lambrequins, qui protègent les stèles. La plupart des stèles sont en pierre de taille de grès, surmontées d'une croix en fonte ; quelques stèles sont entièrement en pierre de taille ; on note également quelques croix en bois. Le mobilier funéraire se compose principalement de coeurs en tôle, en tôle émaillée, en fonte moulée, ainsi que quelques crucifix en perles. La travée ouest du cimetière est plus récente, elle est accessible par un second portail ; elle accueille des caveaux en marbre.

Murs calcaire
grès
moellon sans chaîne en pierre de taille
Précision dimensions
Croix du cimetière : 47 cm l, 47 cm la, 255 cm h
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etat et rôle des dépenses faites à l'Eglise et au cimetière par le sieur Gabriel Feraud menuisier, 1er février 1823. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 259

    Le 1er févier 1823, le menuisier Gabriel Feraud facture une porte neuve faite à l'église (40 francs) et une réparation au portail du cimetière (10 francs).
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de Méailles, nouveau cimetière, 26 décembre 1854. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 O 259

Documents figurés
  • Plan du cimetière de Méailles. / Dessin, 1911. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 O 259

  • Plan du cimetière de Méailles, avec la localisation des murs de clôture, mur de soutènement intérieur, emplacements des concessions temporaires, trentenaires, centenaires et perpétuelles, sépultures ordinaires. / Dessin, 1929. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 259

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï