Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Dénominations cheminée
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Soleilhas
Emplacement dans l'édifice rez-de-chaussée
pièce nord-est
mur sud

Cheminée vraisemblablement contemporaine de la construction du château, commencée en 1659. Elle a probablement été déplacée et remontée à cet endroit de façon maladroite, adossée au mur au lieu d'être engagée et incluant une poutre du plafond.

Période(s) Principale : 2e moitié 17e siècle
Auteur(s) Auteur : auteur inconnu

Cheminée adossée à faux-manteau sur consoles couronné en gradins et hotte droite. L'angle supérieur droit de la hotte est traversé par une des poutres du plafond.

Catégories gypserie, sculpture
Matériaux plâtre, décor en bas-relief, gravé
Précision dimensions

h = 409 ; la = 152 ; pr = 67.

Iconographies cartouche, mascaron, volute, draperie
terme, chute végétale : fruit, rinceau
cartouche
rinceau
Précision représentations

Au centre du manteau, cartouche avec mascarons, accosté de volutes ; de chaque côté, draperie nouée. Sur la hotte, au centre du registre inférieur, tableau rectangulaire vertical vide, dont le cadre à crossettes est orné de rinceaux ; de chaque côté, terme engainé dont le visage a été bûché et dont la gaine porte deux cartouches superposés et séparés par une chute de fruits ; le registre supérieur est orné au centre d'un cartouche et de chaque côté d'une chute de fruits. Les jouées de la hotte sont couvertes de rinceaux de feuilles d'acanthe gravés.

États conservations oeuvre mutilée
Précision état de conservation

Le côté droit du registre supérieur de la hotte est à moitié détruit par l'encastrement de la poutre, le centre du registre inférieur, au contact du manteau, est percé d'un orifice circulaire.

Une autre cheminée existait au premier étage, mais a été détruite après 1988. De structure identique, mais moins haute (3 m sous plafond), elle portait un simple décor de cadres moulurés. Le vestibule, également détruit après 1988, avait une fausse voûte d'ogives ornées de branches de laurier retombant sur des cartouches.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Sauze Elisabeth