Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château

Dossier IA00070770 réalisé en 1985

Fiche

Dossiers de synthèse

A. Le corps de logis

Le bâtiment XVIIe percé de croisées et cantonné de deux tours l'une ronde l'autre carrée a été entièrement transformé en 1877 par la famille Brochier. Inscription A B 1877 sur la clé de la porte ouest. Armoiries de fantaisie (?) placées sur le mur sud.

Vue d'ensemble prise de l'ouest. Devant l'enceinte l'ancien jardin transformé en pré.Vue d'ensemble prise de l'ouest. Devant l'enceinte l'ancien jardin transformé en pré.

Matériaux

Murs : soubassement en pierre de taille. Murs en moellons avec chaîne d'angle et cordons en pierre de taille. Seul le niveau supérieur est enduit.

Escalier intérieur : en bois.

Plafond : au rez-de-chaussée, plafonds plâtrés

au premier étage, plafonds "à la française"

au deuxième étage, plafonds plâtrés.

Couverture

Le toit à deux croupes est couvert d'ardoises et de tôle ondulée. L'avant-toit est fermé par un lattis plâtré.

Portail de la cour, face sud. Vue d'ensemble.Portail de la cour, face sud. Vue d'ensemble. Le logis. Façade sud.Le logis. Façade sud.

B. La maison fermière

Traversée dans sa partie est par un passage plafonné réunissant la rue et la cour du château.

Élévation

Les fenêtres du premier étage sont encadrées de remplois de morceaux de chambranles chanfreinés en pierre de taille.

Couverture

Le toit à croupe est fermé par une génoise à trois rangs.

C. Le bâtiment d'exploitation

Matériaux

Murs en moellons. Sans enduit. Le pignon sud est fermé par une cloison en planches. Reprise de construction visible : le bâtiment semble avoir été surélevé d'un mètre.

Structure

L'étable qui occupe le rez-de-chaussée est couverte d'un plafond en planches dont les poutres et solives apparentes sont supportées par des poteaux de bois surmontés de chapiteaux de bois.

D. Les tours

La tour d'enceinte sud. Vue extérieure à l'enceinte prise du sud.La tour d'enceinte sud. Vue extérieure à l'enceinte prise du sud.

Couverture

Toit polygonal à dix pans couvert d'ardoise.

Avant-toit fermé par une corniche en pierre.

Parties constituantes non étudiées cour, enceinte, logement, étable, grange, fontaine, forge, four à pain, colombier
Dénominations château
Aire d'étude et canton Saint-Bonnet-en-Champsaur
Adresse Commune : Saint-Léger-les-Mélèzes
Cadastre : 1933 B2 829

Un premier château aurait été construit au 15e siècle ; il aurait été restauré et agrandi pour Salomon du Serre, évêque de gap, dont les armes accompagnées de la date 1612 ornent le portail de la cour ; le corps de logis dont les fenêtres étaient à meneaux et croisillons, a été entièrement réaménagé en 1877 pour la famille Brochier, nouveaux propriétaires du château ; inscription sur le linteau de la porte du corps de logis : 1877 AB.

Période(s) Principale : 15e siècle , (?)
Principale : 1er quart 17e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1612, porte la date, daté par travaux historiques
1877, porte la date
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Le corps de logis construit en moellon avec chaîne en pierre de taille est couvert d'un toit à 2 croupes ; ses façades sont ordonnancées ; les 2 tours circulaires qui le cantonnent au nord sont en moellon sans chaîne en pierre de taille ; les communs, les tours d'enceinte et le mur d'enceinte sont en moellon sans chaîne en pierre de taille ; les tours d'enceintes qui abritent le colombier, le fournil et la forge sont couvertes de flèches polygonales en ardoise ; le bâtiment agricole est couvert d'un toit à longs pans, le logement d'un toit à croupe

Murs pierre
enduit partiel
moellon
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise, tôle ondulée, matériau synthétique en couverture
Étages 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit polygonal
appentis
pignon couvert
croupe
demi-croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en charpente
escalier de distribution extérieur : en maçonnerie
escalier intérieur
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations armoiries
Précision représentations

sujet : armes de Salomon du serre, support : bas relief sur le portail de la cour ; sujet : armes fantaisies de la famille Brochier, support : bas relief sur la façade du corps de logis

Statut de la propriété propriété privée
Protections inscrit MH, 1997/01/13

Annexes

  • Liste des seigneurs de Saint-Léger

    (informations données par les propriétaires)

    - Pierre et Guillaume de Saint-Léger 1307

    - Jean Humbert 1333

    - Bertrand Humbert, qui vend en 1436

    - Guigues de Savines

    - Georges du Serre (co-seigneur de Montorcier (château du Rivail) 1507

    - Antoine du Serre 1537

    - Alexandre et Daniel du Serre 1587

    - Charles, fils de Daniel, qui vend son fief en 1634

    à

    - Sixte de Beauregard 1678

    - François 1701

    - Jean Batiste, qui vend en 1753

    - Etienne Tourrès de la Valette

    - Sybille Françoise de Vallavoire, veuve de ce dernier 1789

    A la Révolution, le château fut vendu comme bien national et racheté par l'un des fermiers. Un descendant de cette famille, Antoine Brochier, émigra en Amérique et y fit fortune. De retour dans le Champsaur, il fit faire en 1877 des travaux importants dans le château.

Références documentaires

Bibliographie
  • ROMAN, Joseph. Répertoire archéologique du département des Hautes-Alpes. Paris : Imprimerie nationale, 1888.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale