Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Fort

Dossier IA84000396 réalisé en 1968

Fiche

DESCRIPTION

Situation et composition d'ensemble

Au sud-est du bâtiment principal, elle est érigée sur une assise rocheuse qui s'élève à 5 m environ. Sa position lui donne une vue très large sur la commune et au delà jusqu'au pied du Lubéron, sur Pertuis et La Bastidonne. Utilisation actuelle : pigeonnier.

Matériaux

Appareil moyen bien taillé jusqu'aux deux tiers de la hauteur puis petit appareil. Entre le dernier niveau et le toit, le coupe-vent est en blocage (rajout). L'appareil est visible à l'intérieur comme à l'extérieur. Des lits de pierre réguliers sont visibles à la base de la tour.

Parti général, plan et coupe, élévations intérieures

Tour de plan circulaire comprenant trois niveaux (hauteur totale : 12, 40 m). Le mur de circonférence, épais de 1, 50 m au rez-de-chaussée, ne fait plus que 1, 40 m au premier étage et 1, 30 m au deuxième étage. En conséquence, le diamètre des pièces augmente légèrement du premier niveau au dernier étage.

Le rez-de-chaussée n'est percé au sud-ouest que d'une porte qui ne devait pas exister à l'origine. Une corniche marque la séparation avec le premier étage (plancher?).

Le premier étage est percé au nord-ouest, sud-ouest et sud-est d'archères, hautes de 80 cm, et d'une porte au nord-est, actuellement obturée, haute de 2, 50 m, qui, à l'extérieur, donne dans le vide.

Au niveau du dernier étage, le mur, moins épais, constitue une sorte de corniche qui devait supporter un plancher. Le dernier étage est percé maintenant d'une fenêtre au sud, haute de 1, 80 m, large de 1, 20 m. La coupe AB montre au nord l'amorce d'une voûte qui devait couvrir l'étage. Elle laisse la place à deux toits en appentis inclinés vers le sud, couverts de tuiles, séparés par un mur de 60 cm. Le toit inférieur avance au sud en corniche avec génoise à trois rangs. Le toit supérieur est surmonté au nord d 'un coupe-vent de 80 cm.

Élévations extérieures

Au sud-ouest, porte d'entrée rectangulaire. Au nord-est, trace, sous la végétation, de la porte murée .

Destinations colombier
Dénominations château fort
Aire d'étude et canton Pertuis
Adresse Commune : La Tour-d'Aigues
Lieu-dit : le Tourel
Cadastre : 1939 F 115 ; 1837 F 1207

Siège d'une petite seigneurie, arrière fief de la Tour-d'Aigues, mentionné à partir de 1345 ; racheté vers la fin du 15e siècle par Fouquet d'Agoult et transformé en ferme ; ruiné avant le 17e siècle, sauf la tour transformée en colombier

Période(s) Principale : 13e siècle
Principale : 1ère moitié 14e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Tour circulaire sur une motte façonnée dans le substrat rocheux ; 2 étages carrés couverts de planchers ; toit en appentis à ressaut établi sur les arrachements d'une voûte en coupole ; élévations percées de jours en fente très étroits ; grille d'envol au dernier étage.

Murs molasse
moyen appareil
Toit tuile creuse
Étages 2 étages carrés
Couvrements coupole
Couvertures appentis
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Adam Véronique - Sauze Elisabeth