Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Saint-Pancrace

Dossier IA05000473 réalisé en 1980

Fiche

Œuvres contenues

HISTORIQUE

Selon le chanoine Jacques, une représentation de saint Pancrace ("sous l'habit d'un guerrier des croisades") était autrefois peinte sur la façade antérieure. Elle avait disparu lors de la rédaction de son ouvrage, vers 1960.

DESCRIPTION

Située au cœur du hameau du Poët, la chapelle Saint-Pancrace est construite sur un terrain en pente ; son chevet, au nord, est en partie engagé dans le sol et sa façade donne sur une place contigüe à la route.

Elle est construite en blocage de moellons de taille relativement importante ; la porte et les fenêtres sont en tuf.

La nef est couverte d'un berceau brisé soulagé contre l'arc-triomphal par un arc reçu par des culs-de-lampe (quart-de-rond, talon renversé, large cavet et bandeau conservés dans l'angle droit) ; le chœur, à pans coupés, est voûté d'arêtes.

Vue en direction du choeur.Vue en direction du choeur.

Le mur pignon antérieur est couronné d'un clocher-mur à une arcade.

Les baies sont en plein-cintre à l'extérieur. La base et le tailloir des piédroits de la porte devaient être chanfreinés.

L'ensemble de la façade a été repris, comme la partie inférieure de l'édifice (plancher récent, murs en ciment blanchi). Le décor de la voûte du chœur (XIXe siècle) a été sauvegardé : fond rose, décor géométrique en réserve au pochoir contre les murs, quatre feuilles de part et d'autre des arêtes ; IHS jaune rehaussé de rouge dans une couronne de feuillages au centre.

Un bénitier en marbre local rose est à demi engagé dans le mur sud, à droite en entrant.

Les deux tronçons d'une poutre sciée au niveau du centre des fenêtres de la façade qui apparaissent dans la partie méridionale de la voûte appartenaient à une ancienne tribune. Cette poutre constituait un tirant, comme celle qui a été sciée dans la partie supérieure de l'arc triomphal, dont les extrémités subsistent.

Vocables Saint-Pancrace
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Argentière-la-Bessée (L')
Adresse Commune : Pelvoux
Lieu-dit : le Poët
Cadastre : 1939 E3 405

Au milieu du 19e siècle, cette chapelle était le lieu de culte des pénitents Blancs du Poët et du Sarret. L'édifice a été restauré en 1846 et 1964.

Période(s) Principale : 17e siècle , (?)
Secondaire : milieu 19e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Blocage de moellons de taille relativement importante ; porte et fenêtre en tuf appareillé. Nef voûtée en berceau brisé ; choeur voûté d'arêtes. Clocher-mur à une baie. Intérieur recouvert d'un badigeon.

Murs pierre
tuf
enduit partiel
badigeon partiel
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tôle ondulée
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau brisé
voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Typologies chevet plat, clocher-mur
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Bibliographie
  • JACQUES, Louis (chanoine). Chapelles rurales des Hautes-Alpes. 1956. t.1 et t.2.

    P. 27.
  • MERLE, Roger. Images du Briançonnais 1750-1950. Vol. 1 : les sites ; vol. 2 : les hommes. Aix-en-Provence : Edisud, 1991. 2 x 139 p.

    Vol. 1 : p. 111.
  • ALBERT, Aristide. Un coin de Vallouise. Club Alpin français et touristes du Dauphiné. Dans Bulletin de la Société d'Etudes des Hautes-Alpes, 1887.

    P. 137.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale - Desvignes-Mallet Chantal