Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Saint-Michel

Dossier IA05000455 réalisé en 1982

Fiche

Œuvres contenues

DESCRIPTION

Situation

La chapelle Saint-Michel se trouve au sud du village de Queyrières, un peu à l'écart des maisons d'habitation. Le chevet est au nord. Au sud et à l'ouest du bâtiment s'étend un petit cimetière, clos par un mur de pierres et fermé par un portail en fer. Il faut pénétrer dans le cimetière pour accéder à la chapelle. Un hangar en planches servant de garage a été construit contre le chevet.

D'après J. Roman, cette chapelle daterait du XVIe siècle 1, mais la poutre faîtière porte la date 1848.

Matériaux

Les murs sont en moellons de pierres locales liés à la chaux. Ils sont enduits. La partie supérieure du clocher-mur est en tuf. Le sol de la tribune est un plancher grossier ; celui de la chapelle une dalle de ciment.

Parti d'ensemble

Le bâtiment est formé de deux travées, la première voûtée en berceau, la seconde d'arêtes, et d'une abside en cul-de-four. Entre chaque travée, des tirants en bois consolident la voûte. Le mur est est renforcé par trois contreforts.

La partie supérieure de la nef est occupée par une tribune en fer à cheval à laquelle on accède par un escalier intérieur en pierre puis en bois. La balustrade à croisillons est identique à celle de la chapelle Saint-Hippolyte.

La sacristie, à l'est du bâtiment, est plafonnée.

Élévation

La porte d'entrée, percée dans le mur sud est en plein cintre. Le chambranle est en pierre taillée de couleur rose. La clé est ornée du motif suivant : sur l'un des piédroits de la porte on devine la forme d'un blason.

La menuiserie est peinte en noir.

Il existait une autre porte, aujourd'hui murée, dans le mur-gouttereau est de la chapelle.

Un clocher-mur à deux baies domine le pignon sud. Le sommet, de forme triangulaire, est souligné par une corniche et un décor d'arcatures comme celui de la chapelle Saint-Hippolyte à Bouchier.

Couverture

La nef est couverte d'ardoises-ciment, le chevet de tôle nervurée.

Distribution intérieure

D'après J. Roman 2, cette chapelle aurait été autrefois décorée de fresques.

1J. Roman, Répertoire archéologique des Hautes-Alpes, p. 17.2J. Roman, Répertoire archéologique des Hautes-Alpes, p. 17.
Vocables Saint-Michel
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Argentière-la-Bessée (L')
Adresse Commune : Saint-Martin-de-Queyrières
Lieu-dit : Queyrières
Cadastre : 1837 D1 595 ; 1976 D1 718

Une chapelle Saint-Michel est mentionnée en 1225 dans le cartulaire d'Oulx. L'édifice actuel pourrait dater du 16e siècle ; la poutre faîtière porte la date de 1848.

Période(s) Principale : 16e siècle
Secondaire : milieu 19e siècle
Dates 1848, daté par travaux historiques, porte la date
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

La première travée est couverte d'une voûte en berceau, la seconde d'une voûte d'arêtes, l'abside d'un cul-de-four aplati. La tribune en bois établie au-dessus de la première travée est prolongée par deux retours au-dessus de la deuxième travée. La partie supérieure du clocher-mur à deux baies, qui domine le pignon antérieur, est en tuf ; elle est ornée d'une rangée d'arcatures. La nef est couverte d'ardoises-ciment, le chevet de tôles nervurées. L'intérieur et la façade antérieure sont recouverts d'un badigeon.

Murs pierre
tuf
bois
crépi
enduit partiel
badigeon partiel
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise, tôle ondulée
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau
voûte d'arêtes
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
croupe polygonale
Typologies chevet polygonal, clocher-mur, tribune
Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale - Desvignes-Mallet Chantal