Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Saint-Marc

Dossier IA84000034 réalisé en 1969

Fiche

Œuvres contenues

HISTORIQUE

On sait fort peu de choses sur cette petite chapelle rurale dont le titulaire, saint Marc, était le second patron de la paroisse et le patron de la seconde foire annuelle du village (depuis le XVIe siècle).

Sa construction est probablement de peu antérieure à la fondation de douze grandes messes annuelles qui fut faite sur son autel le 31 mars 1667 par Honnoré Clapier et sa femme Delphine Martin, de La Bastide-des-Jourdans 1. La chapelle est signalée par le cadastre de 1727 2 et par la carte de Cassini 3. Elle fit partie des biens nationalisés pendant la révolution 4.

DESCRIPTION

1. Situation et composition d'ensemble

La chapelle Saint-Marc est édifiée au nord-est du village, au bord du chemin départemental reliant La Bastide à Manosque, sur un terrain en légère pente du nord-est au sud-ouest.

C'est un bâtiment isolé ; seule une petite remise est accolée à sa façade postérieure.

Son axe longitudinal est orienté du nord au sud.

2. Matériaux

- Gros-œuvre : moellons de calcaire bruts en blocage.

- Baies et clocher-arcade : molasse coquillière jaune, appareil de pierres de taille.

- Toitures : tuiles creuses.

3. Parti général, plan, coupes, élévations intérieures

A. Parti général

Édifice à vaisseau unique et chevet plat.

B. Plan

- périmètre extérieur : rectangle-vaisseau à deux travées voûtées d'arêtes

- le chœur, qui occupe la moitié nord de la seconde travée, est délimité au sol par un emmarchement

- à la base des murs latéraux, entre les piles, banquette de maçonnerie

- seuls collages discernables, ceux des contreforts sur la façade latérale droite.

C. Coupe et élévations intérieures

a) système d'équilibre : chaque pile est contrebutée par un contrefort : aux première et troisième piles correspondent des contreforts d'angle assurant à la fois les contre-butées latérale et longitudinale.

b) voûtement : voûte d'arêtes à quartiers brisés. La ligne de faîte longitudinale étant située 1, 20 m au-dessus du sommet des murs latéraux, les lignes de faîte des quartiers transversaux montent vers la clef de voûte. Le matériau de cette voûte n'a pu être analysé.

c) fondations : pas d'information.

d) élévations intérieures : seuls comportent des baies les murs :

- latéral droit : une fenêtre à ébrasement intérieur et embrasure droite à l'extérieur, couverte d'un linteau monolithe échancré en arc en segment (seconde travée);

- antérieur trois baies rectangulaires sur un même niveau : porte entourée de deux fenêtres.

4. Élévations extérieures

A. Façade antérieure

Pignon encadré par la saillie des deux contreforts et surmonté du clocher-arcade.

Deux ni veaux de baies - premier niveau : trois baies rectangulaires (porte entourée de deux fenêtres) à appareil soigné : linteaux appareillés en clavaux ; trumeaux formés de l'alternance d'un carreau et de deux boutisses ; seuil de la porte appareillé, tablettes d'appui des fenêtres ornées d'une baguette saillante. Mais cet appareil s'insère mal dans celui de la façade : les linteaux, non arasés, sont surmontés d'une sorte de platebande de décharge - clavaux de pierre au-dessus de la porte, briques au-dessus des fenêtres - avec un remplissage de briques entre ces plates-bandes et les linteaux.

- deuxième niveau - au-dessus de la porte, niche appareillée (vide)

- au-dessus de chaque fenêtre, un petit oculus aval non appareillé, muré intérieurement.

Clocher-arcade à une baie en plein-cintre, soigneusement appareillé. Au sommet de sa couverture à double pente, base parallélépipédique d'une croix disparue.

B. Façades latérales

Relief créé par la saillie des trois contreforts. Seule baie, la fenêtre de la seconde travée de la façade latérale droite.

C. Chevet

Façade aveugle encadrée par l'avancée des deux contreforts, et en partie masquée par la remise qui lui est accolée.

5. Combles et couvertures

Toiture à double pente, en tuiles creuses, assise sur l'extrados de la voûte.

6. Distribution intérieure

- Voûte et murs entièrement recouverts d'un enduit récent.

- Sols : carrelage primitif en mallons dont quelques-uns subsistent le long des murs ; ils ont été remplacés par une dalle de ciment. Marche du chœur en pierre.

- Immeuble par destination : autel moderne placé au milieu du chœur.

NOTE DE SYNTHESE

Cette petite chapelle, récemment restaurée et rendue au culte, a conservé le gros-œuvre de l'édifice de la fin du XVIIe siècle.

La façade antérieure a sans doute été remaniée dans le courant du XVIIIe siècle.

1AD 13 (Marseille), G 606, pièce 2.2AC La Bastide-des-Jourdans, CC 5, f° 99.3Carte de Cassini, feuille n° 122, 18 L. 4AD 84, II Q 9.
Vocables Saint-Marc
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Pertuis
Adresse Commune : La Bastide-des-Jourdans
Lieu-dit : Saint-Marc
Cadastre : 1974 AB 543, 544 ; 1838 F11, 23, 24

Petite chapelle rurale dédiée au 2e patron de la paroisse construite peu avant 1667.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Petit édifice à vaisseau unique de 2 travées voûtées d'arêtes et chevet plat ; façade antérieure surmontée d'un petit clocher mur

Murs calcaire
molasse
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • Bureau du clergé, déclarations fournies par les redevables des décimes, La Bastide-des-Jourdans : état des fondations faites dans la paroisse de ce lieu, 1728. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : G 606.

    Pièce 2.
  • Biens nationaux. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : II Q 9.

  • Cadastre [La Bastide-des-Jourdans], 1727. Archives communales, La Bastide-des-Jourdans : CC5.

    f° 99.
Documents figurés
  • Carte de France dite carte de Cassini. / Dessin à l'encre par César-François Cassini de Thury, seconde moitié du 18e siècle. Bibliothèque nationale de France.

    feuille n° 122, 18 L.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Dautier Yves - Sauze Elisabeth - Vincent Jean