Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Saint-Louis

Dossier IA00124794 réalisé en 1986

Fiche

HISTORIQUE

Le pèlerinage du 25 août n'existe plus depuis 1960.

DESCRIPTION

Situation

Entre les deux quartiers qui formaient le hameau d'estive des Eygliers, aujourd'hui en ruines. Le chœur est orienté.

Matériaux

Murs : moellons de schiste liés avec un mortier de terre, extérieurement enduits à la chaux, épaisseur : 1, 20 m.

Sol : plancher.

Élévation

Les quatre fenêtres en plein-cintre sont très grandes (L. = 1, 30 ; h. = 3, 00 à l'intérieur). Elles sont couvertes par l'arc en moellons. Elles sont toutes les quatre murées. La façade ouest porte des traces de faux appareil peint.

Le pignon ouest est couronné par un clocher-mur à une baie désaxée sur le versant nord.

Couverture

Le toit à deux longs pans est couvert de dalles de schiste appelées "lauzes" disposées en losange. Les deux pignons sont découverts. Les rampants sont recouverts d'ardoise.

Distribution intérieure

Contre le mur est du chœur se trouve un autel en maçonnerie de forme galbée orné de marbrures peintes en trompe-l'0eil. Au-dessus de l'autel est percée une niche semi-circulaire encadrée de moulures en plâtre.

Les murs et la voûte sont peints en jaune ; les baies murées en bleu.

COMMENTAIRE

La chapelle des Eygliers est construite sur le même modèle que la chapelle Saint-Barthélémy du Roux d'Abriès.

Vocables Saint-Louis
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Aiguilles
Adresse Commune : Aiguilles
Lieu-dit : les Eygliers
Cadastre : 1827 D1 810 (?)

La chapelle saint Louis aurait été édifiée vers 1685, grâce à des subsides royaux, de même que 3 autres chapelles du canton construites exactement sur le même modèle

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

La toiture est en lauses, épaisses dalles de schiste disposées en écaille

Murs pierre
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit schiste en couverture
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Typologies choeur à l'est, clocher mur à une baie désaxé en façade
États conservations mauvais état
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • JACQUES, Louis (chanoine). Chapelles rurales des Hautes-Alpes. 1956. t.1 et t.2.

    P. 13.
  • TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes-Alpes), 2 vol. Marseille : Laffitte Reprints, 1985.

    T. 1, p. 92.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale