Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Saint-Louis

Dossier IA04001659 réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Louis
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Entrevaux
Adresse Commune : Entrevaux
Lieu-dit : Glandèves
Cadastre : 1816 C2 485 ; 2010 C 2 836

Il existait une chapelle à Glandèves avant le 18e siècle, associée à la résidence de l'évêque, mais elle est notée ruinée sur la Carte de Cassini et n'apparaît plus sur celle de Bourcet de la Saigne (1764-1778).

Elle a été reconstruite en 1754, ainsi que l'indique la date portée au-dessus de la porte par l'évêque, sans doute Jean-Baptiste de Belloy. On trouve mention explicite des ces travaux dans le procès-verbal d'estimation des biens du clergé saisis à la Révolution. L'évêque d'alors, Henri Hachette des Portes souhaitant en effet que ces éléments soient pris en compte dans l'estimation des biens, mentionnent tous les frais engagés récemment à Glandèves. Ainsi, outre la reconstruction d'un bâtiment d'habitation et la remise en état du chemin d'accès, il est question d'"un battiment construit à neuf attenant à l'ancien château de Glandèves dont la dépense monte à deux mille quatre cents livres, [...] une chapelle vis à vis le dit batiment dont la dépense pour sa construction se monte à deux mille quatre cents francs, [...] une fondation à la dite chapelle d'une messe tous les dimanches [...], le dit seigneur évêque a fait abbatir un rucher qui existoit entre le dit battiment de Glandève et la dite chapelle [...]".

La chapelle a été récemment restaurée et les murs ornés d'un décor peint.

Période(s) Principale : milieu 18e siècle
Dates 1754, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Belloy jean-Baptiste de,
jean-Baptiste de Belloy (1709 - 1808)

Reçoit la prêtrise en 1733, reçu docteur de théologie de la Faculté de Paris en 1737, nommé abbé commandataire de Saint-André-de-Villeneuve (diocèse d'Avignon), désigné par le roi en 1751 pour l'évêché de Glandèves, nommé évêque de Marseille en 1755 il renonce à ce titre en 1801, en 1802 il est nommé au siège métropolitain de Paris, nommé cardinal en 1803 et cardinal-archevêque de Paris en 1805.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

La chapelle est située à proximité de l'ancienne résidence des évêques de Glandèves (Référence IA04002005) à laquelle on accède par un chemin traversant la forêt. De plan allongé, elle est à nef unique et à chevet en demi-cercle. Les murs extérieurs ont été entièrement couverts d'un enduit au ciment. L'édifice, uniquement éclairé par l'oculus au-dessus de la porte d'entrée, comporte à l'intérieur une charpente en bois apparente. Les murs sont ornés d'une fresque. Le sol est pavé de carreaux en terre cuite vernissée.

Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
États conservations restauré
Techniques peinture
Précision représentations

Copies partielles du décor peint par Raphaël dans les appartements du pape Jules II au Vatican.

Statut de la propriété propriété privée, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux d'estimation des biens des émigrés des districts de Castellane et Sisteron, 1790 - an VIII. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 62.

    Estimation des domaines nationaux de l'évêché de Glandèves, 12 janvier 1791.
Documents figurés
  • Carte de France dite carte de Cassini. / Dessin à l'encre par César-François Cassini de Thury, seconde moitié du 18e siècle. Bibliothèque nationale de France.

  • Plan cadastral de la commune d'Entrevaux / Dessin à l'encre par Allemand, Aubert, Beaudun, Mathieu, 1816. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 073 / 001 à 028.

    105 Fi 076 / 011.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Papin-Drastik Ivonne - Masson-Lautier Maïna