Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Laurent

Dossier IA84000971 réalisé en 2015

Fiche

Vocables Saint-Laurent
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Vaucluse
Adresse Commune : Entrechaux
Lieu-dit : Saint-Laurent
Cadastre : 1835 D 1076 ; 2016 D 547

L'analyse architecturale pourrait faire remonter la construction de l'église au 12e siècle : petit appareil régulier assisé du chevet. L'édifice a cependant été modifié, probablement fin 16e ou début 17e sur toute la partie ouest, d'après Emilie Comte.

Les archives de la commune conservent la trace de réparations à la toiture réalisées en 1773.

La chapelle apparaît sur le cadastre napoléonien de 1835.

D'importantes efflorescences salines dégradent les décors peints à l’intérieur. A l'extérieur, le principal désordre tient à la colonisation inquiétante de végétaux.

Période(s) Principale : 12e siècle , (?)
Secondaire : 16e siècle, 17e siècle , daté par source , (?)
Secondaire : 3e quart 18e siècle

La chapelle Saint-Laurent se trouve à environ un kilomètre à l’ouest du village d'Entrechaux, sur la route qui conduit à Vaison-la-Romaine.

L'édifice est construit en moellons de calcaire équarris et assisés, jointés au mortier de chaux, partiellement couverts d'un enduit lisse sur la façade ouest, avec chaînage d'angle en pierre de taille. Il est simplement constitué d'un seul vaisseau vouté en berceau ouvrant sur une abside voûtée en cul-de-four. Le choeur comporte un décor peint en trompe-l'oeil. La nef est éclairée par une première baie en plein-cintre côté sud et par une petite baie en lancette au-dessus de la porte d'entrée, façade ouest. L'ensemble est couvert d'un toit à deux pans avec tuiles creuses, l'avant-toit étant constitué de dalles de pierre.

La façade ouest est surmontée d'un petit clocher peigne à une seule baie.

Murs calcaire moellon enduit partiel
Toit tuile creuse, pierre en couverture (?)
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
Couvertures
États conservations état moyen
Techniques peinture
Précision représentations

Le décor peint se trouve dans le choeur et sur l'abside en cul-de-four. Il s'agit d'un trompe-l’œil d'architecture, faux-marbre, avec notamment représentation d'un plafond à caissons.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune d'Entrechaux / Dessin à l'encre par M. Fonzes, géomètre en chef et François Barthélémy, géomètre du cadastre. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 3 P 2 043/1.

Bibliographie
  • BAILLY, Robert. Dictionnaire des communes de Vaucluse. Avignon : A. Barthélémy, 1961, 2e éd., 1986. 475 p.

  • BARRUOL, Guy. Provence romane. La Pierre-qui-vire (Yonne) : Impr. des Ateliers de la Pierre-qui-Vire et des Ateliers de l'Abbaye Sainte-Marie, 1977.

  • BARRUOL, Guy. Le mont Ventoux. Encyclopédie d'une montagne provençale. Forcalquier (Alpes de Haute-Provence) : Les Alpes de Lumières 155/156, 2007.

    p. 258
  • COMTE Emile. La Commune d'Entrechaux (Vaucluse) : étude géographique, économique, géologique et historique de la préhistorique au début de l'époque contemporaine. Vaison-la-Romaine : Imprimerie Meffre, 1955, 224 p.

  • COMTE Emile. Entrechaux (Vaucluse), petite commune au passé prestigieux. Vaison-la-Romaine : Imprimerie Meffre, 1964, 48 p.

(c) Département de Vaucluse ; (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Chastel Sandra