Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Jean-Baptiste

Dossier IA04001892 réalisé en 2006

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Jean-Baptiste
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
Adresse Commune : Saint-André-les-Alpes
Lieu-dit : les Glaïres
Cadastre : 2015 D2 77

La chapelle a été initialement construite en 1854 ainsi que l'indique la pierre de remploi sur la façade est. Le terrain est donné à la fabrique le 16 juin 1853 par Philippine Honnorat, épouse de Joseph-Pascal Collomp,à la condition qu'une chapelle soit édifiée dans un délai de 3 ans à compter de la date de la donation ; elle tient ce terrain de la dot que lui a constitué son père André Honnorat. Au moment de l'inventaire de 1906, la chapelle est placée sous le vocable de Saint-Jean.

En 1967, l'incendie qui ravage le massif du Chalvet la détruit ; elle est reconstruite grâce à une souscription publique en 1968. Une carte postale présente un état de l'édifice probablement dans les années 50 ou 60, soit avant l'incendie : la reconstruction semble avoir été faite quasi à l'identique.

L'édifice présente des problèmes de stabilité : l'ensemble a donc été cerclé de fer.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1854, daté par source, porte la date
1968, daté par source

La chapelle est située sur les contreforts du massif du Chalvet, au nord-ouest du village de Saint-André-les-Alpes. Le bâtiment est construit parallèlement à la pente, sur un replat, et occidenté. De plan allongé, avec une abside semi-circulaire, le vaisseau unique de l'édifice s'ouvre par un oculus à l'ouest, par deux baies plein cintre au nord et au sud et par une porte plein cintre et un oculus à l'est. Les murs sont enduits de ciment ; le sol est revêtu d'un dallage de pierres calcaire. La charpente, apparente à l'intérieure de la chapelle, est couverte de tuiles creuses.

Murs enduit
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux des visites pastorales, évêché de Digne, doyennés de Peyruis, Reillane, Riez, Saint-André. 1840-1879. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 90.

    Paroisse de Saint-André, mention de l'état de la chapelle et inventaire du mobilier religieux qu'elle contient, 1866/05/08.
  • Inventaires des biens des fabriques des paroisses de l'arrondissement de Castellane dressés en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

    "Inventaire supplémentaire descriptif et estimatif des biens de toute nature détenus par la fabrique paroissiale de Saint-André dans la chapelle de Saint-Jean et qui n'avaient pas été compris dans le précédent inventaire dressé par nous le dix février 1906". Historique de la chapelle (origine du terrain), inventaire et estimations des biens de cette même chapelle, 18 décembre 1906.
Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838. / Dessin à l'encre. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 073 / 001 à 028. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : AC 170 001 à AC 170 031 et 105 Fi 173 21.

  • [Vue de la chapelle Saint-Jean-Baptiste depuis le sud-ouest] / Carte postale, Edit. Tardy, milieu 20e siècle. Collection particulière.

Bibliographie
  • GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon. Breil-sur-Roya : Les Editions du Cabri, 1997. 207 p. : ill.

    p. 192 : A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna