Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Saint-Barnabé

Dossier IA00124888 réalisé en 1991

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Barnabé
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Aiguilles
Adresse Commune : Château-Ville-Vieille
Lieu-dit : Prats-Hauts
Cadastre : 1827 L3 1290 ; 1976 L3 941

La chapelle de Prats Hauts aurait été détruite en 1574 par les troupes protestantes ; elle a été réédifiée avant 1628 car l'incendie du hameau cette année-là épargna le sanctuaire ; elle a été agrandie en 1764 et restaurée en 1958.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Secondaire : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1764, daté par travaux historiques
1958, daté par source
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

La nef est constituée par une travée voûtée d'arêtes et comporte une tribune en charpente, le choeur est un cul-de-four polygonal couvert de voûtains rayonnants

Murs pierre
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit bardeau
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'arêtes
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
croupe ronde
Typologies choeur à l'est, campanile en charpente, tribune
États conservations mauvais état
Techniques décor stuqué
Représentations ange
Précision représentations

sujet : tête d'angelot ailée, support : décor en plâtre moulé à la clé de la voûte du choeur et à la base des retombées

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • JACQUES, Louis (chanoine). Chapelles rurales des Hautes-Alpes. 1956. t.1 et t.2.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale