Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Notre-Dame puis Sainte-Marie-Madeleine

Dossier IA05000924 réalisé en 2000

Fiche

Vocables Notre-Dame, Sainte-Marie-Madeleine
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Guillestre
Adresse Commune : Eygliers
Lieu-dit : la Font d'Eygliers
Cadastre : 1830 F1 151 ; 1991 F1 71

En 1521, l'archevêque d'Embrun autorise que des messes soient célébrées dans la chapelle Notre-Dame d'Eygliers selon le testament de Jeanne Court. La chapelle est actuellement sous le vocable de Sainte-Marie-Madeleine. Elle a été restaurée en 1994 et les peintures murales ont été réalisées à cette date par Sam Masson de Mont-Dauphin.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1994, porte la date
Auteur(s) Auteur : Masson Sam, peintre, signature

Petit édifice de plan rectangulaire voûté en berceau plein-cintre. L'arc de façade est fermé par une clôture en menuiserie. Le pignon du chevet se prolonge pour former le clocher-mur.

Murs enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit bois en couverture
Plans plan massé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Typologies façade à claire-voie
États conservations restauré
Techniques peinture
Représentations sainte
Précision représentations

Scènes de la vie de la Madeleine sur les murs latéraux.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • JACQUES, Louis (chanoine). Chapelles rurales des Hautes-Alpes. 1956. t.1 et t.2.

    p. 113
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pelletier Olivia