Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Notre-Dame-des-Palmes, Notre-Dame-de-Tout-Secours

Dossier IA00049821 réalisé en 1986

Fiche

Œuvres contenues

HISTORIQUE

D'après le chanoine Jacques 1, cette chapelle aurait été construite en 1737 sur l'emplacement d'un oratoire en tuf consacré à Notre-Dame-des-Palmes. Elle aurait subi de nombreuses modifications dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, après la guérison miraculeuse d'une jeune aveugle.

A la Révolution la chapelle fut vendue comme bien national à Joseph Carraud des Hyères, mais rétrocédée à la paroisse en 1827. L'intérieur a été restauré en 1854 et 1857.

Des processions avaient lieu à la chapelle le jour des Rameaux, le jeudi saint, le jour de l 'Ascension, le 8 septembre et la fête du saint Rosaire.

DESCRIPTION

Situation

La chapelle Notre-Dame-de-Tout-Secours est située à 250 m environ au sud-ouest du village des Hyères, au bord du chemin qui y mène, et à quelques mètres de l'abrupt qui surplombe le torrent de Maurian. Elle se trouve sur la même courbe de niveau que les chapelles de Valfroide (aujourd'hui disparue) et celle de Ventelon. Les trois édifices, tous trois à l'écart des villages, étaient dans le même alignement et visibles en enfilade.

Vue prise de l'est. Au premier plan la chapelle des Hyères, au fond, dans le même axe, la chapelle de Ventelon.Vue prise de l'est. Au premier plan la chapelle des Hyères, au fond, dans le même axe, la chapelle de Ventelon.

Devant la chapelle se dresse une croix en fer forgé fixée sur un poteau de bois.

Inscriptions : N.D.-de-Tout-Secours gravé sur une pierre du mur

1779 gravé sur une autre pierre du mur.

Matériaux

- Maçonnerie traditionnelle crépie à la chaux intérieurement et extérieurement.

- Chambranle de la porte et clocher-mur : tuf.

- Redents du pignon : ardoise.

- Sol : plancher de mélèze, sauf le devant de porte dallé de pierre (il existait peut-être autrefois un sas).

Structure

La chapelle est formée d'une pièce unique ouverte sur le comble. D'après le Chanoine Jacques (p. 70) elle aurait été couverte d'unlambris à trois pans.

L'arc triomphal est un cintre en bois fixé sur deux piliers en maçonnerie.

Élévation

La porte s'ouvre dans le pignon ouest. Elle est surmontée d'un oculus.

Le clocher-mur à une baie se dresse sur le versant nord du pignon est.

Couverture

Le toit à deux pans est couvert d'ardoises. Il est fermé par une corniche en ardoise.Le pignon est, en bâtière, est couvert de redents.

La charpente sans fermes est formée de trois pannes maçonnées dans les murs-pignons.

1Chapelles rurales des Hautes-Alpes, p. 69.
Vocables Notre-Dame-des-Palmes, Notre-Dame-de-Tout-Secours
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Grave (La)
Adresse Commune : La Grave
Lieu-dit : les Hyères

Cette chapelle Notre-Dame-des-Palmes ou de tout secours aurait été construite en 1737 sur l'emplacement d'un ancien oratoire ; transformée en 1779, date portée ; vendue comme bien national ; rétrocédée en 1827, restaurée en 1854 et 1857.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle , (?)
Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1779, porte la date
1854, daté par travaux historiques
1857, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu
Murs pierre
granite
schiste
tuf
appareil mixte
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale