Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Notre-Dame-des-Douleurs

Dossier IA05000472 réalisé en 2000

DESCRIPTION

Située dans la partie septentrionale du hameau, en bordure de la route, cette chapelle est régulièrement orientée. Ses façades sud et est donnent sur un jardin privé. Un lavoir est adossé à sa façade nord.

Les deux travées sont voûtées d'arêtes ; un clocher-mur percé d'une arcade est établi sur le pignon est.

Les murs ont été recouverts lors de travaux récents (enduit à l'intérieur, crépi à l'extérieur), à l'exception du clocher et des piédroits de la porte, constitués de moellons de tuf grossièrement équarris. Le toit de la nef a été refait en bardeaux ; le clocher est couvert de tôles.

Porte d'entrée.Porte d'entrée.

La porte en plein cintre (arc refait récemment) est surmontée d'un oculus ; une petite fenêtre haute, couverte en segment, à double ébrasement, éclaire la deuxième travée. La partie supérieure de la souche du clocher est soulignée par un cordon au profil très érodé (bandeau?).

Le sol est constitué d'un plancher récent.

HISTORIQUE

Avant restauration, le chanoine Jacques avait noté la présence au-dessus de l'oculus de l'inscription : O MARIE LA PLUS AFFLIGÉE DES MÈRES P.P. NOUS. Selon lui, cet édifice pourrait correspondre à la chapelle Notre-Dame de Pitié signalée en 1567 dans un document (A.D.05, G 171 , f° 108- référence citée par cet auteur, non vérifiée). La souche du clocher et les piédroits de la porte pourraient avoir été en place à cette date ; la réfection du reste de l'édifice rend impossible toute information susceptible d'étayer cette hypothèse.

Vocables Notre-Dame-des-Douleurs
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Argentière-la-Bessée (L')
Adresse Commune : Pelvoux
Lieu-dit : le Fangeas
Cadastre : 1939 D2 524

Une chapelle Notre-Dame de Pitié est mentionnée en 1567. Il pourrait s'agir de cette chapelle, qui a été restaurée notamment en 1965 et 1966. Avant ces travaux, la façade antérieure portait l'inscription O MARIE, LA PLUS AFFLIGEE DES MERES . P.P. NOUS.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Deux travées limitées par des pilastres supportant un arc-doubleau. Mur-pignon antérieur percé d'une porte en plein cintre (sommairement appareillée en tuf, remontée en partie) et d'un oculus. Mur-pignon postérieur surmonté d'un clocher-mur à une baie décentré, en tuf appareillé, couvert de tôles. Intérieur et façades recouverts d'un badigeon.

Murs pierre
tuf
crépi
enduit partiel
badigeon partiel
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit bardeau, fer en couverture
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Typologies chevet plat, clocher-mur
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Desvignes-Mallet Chantal