Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle Notre-Dame-de-Vers-la-Ville

Dossier IA04001385 réalisé en 2009
Vocables Notre-Dame-de-Vers-la-Ville
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Annot
Lieu-dit : près de Annot
Cadastre : 1830 B2 455 ; 2009 B2 337

La chapelle Notre-Dame-de-Vers-la-Ville est implantée sur ce que l'on pense avoir été le site primitif de la ville. Faute de textes et en se basant sur le style de la chapelle, on peut faire remonter cette dernière au 12e siècle ou au début du 13e siècle au plus tard. La chapelle a subi des transformations au 19e siècle : surélévation de la nef et de l'abside, déplacement du clocher-mur à l'aplomb de l'élévation sud, obstruction de la porte sud-est. Cette campagne de travaux peut être située entre 1841, date d'un relevé qui montre l'état antérieur, et la fin des années 1880. En effet, sur une photographie datable de 1890 environ la chapelle a son aspect actuel. Par ailleurs, la cloche, datée 1887, donne peut-être un terminus ante quem aux transformations. Quant aux contreforts de la façade sud, ils existaient déjà en 1841. La toiture a été entièrement refaite en 1986 et l'intérieur de la chapelle a été restauré en 1990.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 13e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle

La chapelle orientée est située à flanc d'une colline dominant la ville et exposée plein sud, sur un terrain à légère déclivité nord-sud. On y accède par un sentier empierré ponctué des stations du mont calvaire (Référence IA04001828). Dans son entourage immédiat, se dressent d'énormes rochers de grès qui souvent affleurent dans les fondations de la chapelle (au pied des murs sud-ouest, nord et est). Elle présente un plan allongé à nef unique de trois travées qui se terminent par une abside semi-circulaire. Un clocher-mur est situé du côté sud, à l'aplomb de l'extrémité de la nef, juste avant l'abside. L'ensemble de l'édifice est construit en moellons et pierres de taille grossièrement équarries en grès avec en partie haute notamment, un enduit partiel au ciment. L'abside présente un moyen appareil assez régulier et soigné avec jointure moyenne. Deux contreforts adossés à la façade sud utilisent de gros blocs de pierres de taille à bossage, peut-être en remploi. On peut noter encore la présence de trois tirants en fer sur cette façade. La chapelle est couverte d'un toit à longs pans avec couverture en ciment et tuiles creuses. La façade sud est percée de deux baies en plein cintre et d'une petite baie rectangulaire au-dessus de la porte d'entrée. Celle-ci est surmontée d'un linteau monolithe supporté par deux corbeaux. Au-dessus, un arc de décharge est légèrement brisé. L'ancienne entrée, aujourd'hui bouchée, se faisait un peu plus loin. Son encadrement était en pierre de taille disposée en arc plein-cintre. Une baie en plein cintre et très étroite est également percée au niveau de l'abside. Enfin, une baie cruciforme a été percée dans le pignon oriental. A l'intérieur, la nef est voûtée en berceau brisé en pierre de taille de moyen appareil avec joints à la chaux (?). La voûte est sans arcs de décharge, avec doubleaux simples retombant sur des pilastres engagés avec cordon en quart-de-rond à la naissance de la voûte. L'abside est en cul-de-four. Du côté ouest, un escalier tournant en maçonnerie donne accès à une tribune dont la balustre est en bois tourné. Les murs de la chapelle sont enduits de blanc jusqu'à hauteur de la retombée de la voûte. L'arc triomphal est orné d'une fausse draperie peinte en trompe l'oeil et l'abside a reçu un décor de cadres et losanges en faux marbre. Le sol est en carreaux de terre cuite vernissée. Deux degrés soulignent l'accès au choeur.

Murs grès moellon enduit partiel
grès pierre de taille bossage
Toit ciment en couverture, tuile creuse
Plans plan allongé
Couvrements voûte en berceau brisé
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie
États conservations remanié, restauré
Techniques peinture
Représentations draperie
Précision représentations

Motifs de draperie sur le mur de jonction entre nef et choeur. Ornements géométriques (faux cadres et losanges) en faux marbre dans le choeur.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 1967/01/18
Précisions sur la protection

Inscription par arrêté du 18 janvier 1967.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Réparations publiques compris celles de l'Hermitage, 28 juillet 1754. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E DEP 008 / BB5.

    Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E DEP 008 / BB5
Documents figurés
  • Plan, coupes et élévation de la chapelle chapelle Notre-Dame-de-Vers-la-Ville à Annot / ?. 1841. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : cote non retrouvée, document connu grâce à un cliché pris en 1976 par le Service de l'Inventaire.

  • [La chapelle Notre-Dame de Vers-la-Ville, vue générale côté sud.] / Photographie anonyme sur plaque de verre, vers 1890. Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Direction de la Culture, Service Inventaire et Patrimoine, Marseille : 76040010V

    Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Direction de la Culture, Service Inventaire et Patrimoine, Marseille : 76040010V
  • Annot (B.A.). - Chapelle et Hermitage de Vers-la-Ville. / Carte postale, 1er quart 20e siècle, Edition Autran. Collection particulière.

Bibliographie
  • AUTRAN, Louis. Annot, de l'an 1042 à nos jours. Eglise dédiée à St Pons, église paroissiale St Jean-Baptiste. Document dactylographié, non publié, non paginé. 1988.

  • COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis-Jean, 1986, 559 p. : ill.

  • THIRION, Jacques. Alpes romanes. La Pierre-qui-vire (Yonne) : Impr. des Ateliers de la Pierre-qui-Vire et des Ateliers de l'Abbaye Sainte-Marie, 1980, 434 p.

    p. 30
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Papin-Drastik Ivonne - Brunet Marceline