Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle de pénitents Saint-Pierre-Saint-Paul

Dossier IA05000180 réalisé en 1984

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

DESCRIPTION

Situation

La chapelle s'élève au centre du village, au sud de l'église paroissiale, de l'autre côté de la rue principale. Elle est isolée et bordée de voies publiques.

Composition d'ensemble

Edifice compact flanqué d'appendices hors-œuvre tels que la sacristie, le clocher, l'entrée nord.

Vue de situation prise du sud-est.Vue de situation prise du sud-est.

Matériaux

Gros-œuvre de tout-venant de gros module. Pas de pierres de taille. Enduits en grande partie disparus. Intérieur cimenté (enduit récent) et blanchi. Plancher récent.

Structure

La chapelle est orientée et comprend :

- une nef de deux travées voûtées d'arêtes retombant sur des piliers adossés. L'accès se fait sur le côté sud de la première travée. Quatre fenêtres éclairaient la nef, la deuxième du côté nord est murée.

- Un chœur plat voûté d'arêtes éclairé de deux fenêtres.

- Une sacristie voûtée d'arêtes accolée contre le côté sud du chœur. La sacristie et le chœur sont traversés, en sous-sol, par un canal nord-sud voûté.

- A mi-hauteur de la première travée de la nef se trouve une tribune en bois avec deux coursières en retour sur les côtés de la deuxième travée ; elles relient la tribune aux deux escaliers d'accès symétriques qui partent du chœur et comptent trois volées en retour d'équerre, voûtées en berceaux inclinés, de 3, 7 et 5 marches.

L'escalier nord est surmonté par le clocher ; à l'escalier sud est accolée la sacristie. Le clocher est une tour carrée dans laquelle on monte par des échelles.

Nef. Vue axiale prise vers la tribune, après l'installation du musée d'art sacré.Nef. Vue axiale prise vers la tribune, après l'installation du musée d'art sacré.

Élévations

Elles ne comportent aucun décor. Les volumes traduisent simplement la distribution intérieure.

- La porte d'entrée sud, en plein-cintre a deux battants à petit cadre dont les panneaux supérieurs ont une table saillante où est taillée en creux l'inscription 1872 ST PIERRE SAINT PAUL avec les symboles des deux apôtres (deux clés et deux glaives croisés).

- La porte du clocher, en plein-cintre, a une imposte rayonnante en fer forgé datée 1753 peut-être remployée. Menuiserie ordinaire.

Les chambranles ébrasés des fenêtres ont été peints en bleu puis en blanc.

- Le clocher est couronné d'un étage de fenêtres jumelées.

Couverture

- La nef est couverte d'une toiture à deux versants portée par quatre fermes à entraits et faux-entraits. Tôles ondulées.

- Le chœur est couvert en appentis à l'est avec une croupe au sud. Dans le demi-pignon nord subsiste l'emplacement d'un poteau et d'un arbalétrier (?) disposés pour une couverture plus courte que l'actuelle. Cette charpente a brûlé. Tôles ondulées. Sur l'extrados des voûtes, débris d'ardoises.

- Le clocher est couronné d'un toit en pavillon couvert d'ardoises.

Vue de situation prise du nord.Vue de situation prise du nord.

Distribution intérieure

Tout l'édifice est blanchi. Une corniche classique entoure le chœur à la retombée de la voûte. La tribune a un garde-corps à balustres tournés ; elle est entourée d'un lambris et occupée par des bancs.

Genre de pénitents
Vocables Saint-Pierre-Saint-Paul
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Monêtier-les-Bains (Le)
Adresse Commune : Le Monêtier-les-Bains
Cadastre : 1817 J1 754 ; 1970 AB 104

Chapelle fondée en 860 par saint Eldrade, reconstruite en 1670. Le clocher a été construit ou reconstruit entre 1753 et 1758 : la date 1753 figure sur l'imposte en fer forgé de la porte, la date 1758 est gravée sur un pierre au premier niveau de sa face nord. Des remaniements ont été faits après l'incendie de 1870 : la date 1872 est gravée sur les vantaux de la porte d'entrée sud.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1670, daté par travaux historiques, porte la date
1753, porte la date
1758, porte la date
1872, porte la date
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Couverture actuelle de la nef en tôle ondulée, remplaçant l'ardoise d'origine. Deux escaliers tournant à retours desservent depuis le choeur les coursières de la tribune, selon le schéma traditionnel des chapelles de pénitents du Briançonnais. L'accès au clocher se fait par des échelles. Le clocher est couronné d'un toit en pavillon couvert d'ardoises.

Murs pierre
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise, tôle ondulée
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
pignon couvert
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours, en maçonnerie
échelle
Typologies choeur à l'est, clocher-tour demi-hors-oeuvre, présence d'une tribune
Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1987/06/18
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Fray François