Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle de pénitents blancs Notre-Dame-des-Grâces

Dossier IA04000122 réalisé en 2004
Genre de pénitents blancs
Vocables Notre-Dame
Appellations Notre-Dame-des-Grâces
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
Adresse Commune : Colmars
Cadastre : 1827 E 40 ; 2012 AB 56

Pour construire leur chapelle, les pénitents blancs ont récupéré l'emplacement dévolu depuis 1300 à un hôpital pour les pauvres fondé par Bérard Chamberony, cet établissement ayant été complètement détruit par l'incendie de 1672 (cf. visite pastorale de 1700).

Le prix-fait pour la construction de la chapelle est daté du 22 juin 1674 et il enjoint le bâtisseur de terminer dans un délai de un an ; il est passé entre les frères pénitents et Estaci Ventre, maître maçon à Colmars (cf. annexe). En 1778 sont entrepris d'importants travaux de remise en état (rénovation des planchers, de la tribune, réparation du toit et blanchliment des murs), ainsi que mentionné dans le livre des pénitents. La même source mentionne en 1789 la réalisation du "tambour à l'entrée de la chapelle" ou encore en 1810 "des réparations touchant le crépissage, fenêtre, niches, degrés de la tribune, bénitier, et la porte et le crépissage du dehors", en 1815 le toit est repris. Entre 1822 et 1825, le décor peint de la façade (Référence : IM04003080) est réalisée par un peintre italien le sieur Sale. Le clocher a été réalisé en 1826 par le sieur Notal (?) Malcotty, maître maçon de Colmars, les tuiles sont payées en 1828 à Fortuné Audemar de Saint-André, et le campanile en fer forgé à M Pascal, forgeron en 1829 (cf. Livre des pénitents). Dans la visite pastorale de 1869, la chapelle est décrite comme en bon état.

La chapelle abritait les réunions et offices de la confrérie des pénitents blancs de Colmars, actifs de la fin du 16e siècle jusqu'au début du 20e siècle (avec une interruption de dix ans au moment de la Révolution).

En 1967, le conseil municipal a fait réaliser "une réfection du toit en bardeaux, la façade de la chapelle a [également] été reprise et repeinte en blanc". En 2012, la couverture est complètement restaurée à l'identique avec pose de bardeaux de mélèze.

Chapelle désaffectée, en très mauvais état : l'intérieur est délabré, les lambris sont partiellement arrachés, laissant le mur à nu ; la tribune a réellement besoin d'être consolidée ; les niches de gypseries sont très endommagées, les culots détruits. Une porte a été murée dans la travée de choeur, dans le mur ouest.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle, 1ère moitié 19e siècle, 3e quart 20e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates 1674, daté par source
Auteur(s) Auteur : Ventre Estaci (ou Hostaci),
Estaci (ou Hostaci) Ventre

Maître-maçon à Colmars dans la 2e moitié du 17e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon, attribution par source
Auteur : Sale,
Sale

Peintre italien actif à Colmars dans la 1ère moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, attribution par source
Auteur : Malcotty Notal (?),
Notal (?) Malcotty

Maître maçon actif à Colmars en 1825-26.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon, attribution par source
Auteur : Pascal Antoine,
Antoine Pascal

Forgeron actif à Colmars en 1829.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ferronnier, attribution par source

L'édifice est accolé au nord de l'église paroissiale, au niveau de la quatrième travée de celle-ci. D'un plan à vaisseau unique, la chapelle est constituée d'une nef de deux travées et d'une travée de choeur, avec un chevet plat au sud. Une tribune haute occupe la première travée. L'ensemble est voûté d'arêtes sur arcs doubleaux retombant sur des colonnes engagées à chapiteaux pyramidaux. Le sol est couvert d'un parquet à points-de-Hongrie ; le choeur est légèrement exhaussé sur une estrade en bois. Dans le choeur, de part et d'autre de l'autel, deux niches en cul-de-four sont percées dans les murs est et ouest, elles sont ornées d'un décor en relief de gypseries. La chapelle est éclairée par trois baies en plein cintre percées dans le mur est, ainsi que par une baie rectangulaire, sous la tribune, du même côté. Au nord, la porte (Référence IM04002617) en plein cintre est surmontée d'une baie de même.

Le toits à longs pans est couvert de bardeaux de mélèze et présente une croupe au nord. Le clocher-tour se dresse à l'aplomb du contrefort ouest de la première travée, son toit en pavillon est couvert de tuiles vernissées en écaille, et est surmonté d'un campanile de fer forgé portant la cloche.

Murs pierre enduit
Toit bardeau, tuile en écaille
Plans plan massé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans croupe
toit en pavillon
États conservations mauvais état
Techniques peinture
sculpture
Précision représentations

Un peinture sur la façade nord représente une Annonciation. Un décor de gypserie encadre deux niches dans le choeur : le cul-de-four est ornée d'une coquille, la niche est encadré de deux colonnes surmontées de pinacles, pinacle qui orne également le couronnement de la niche.

Classement par un même arrêté du 18 juillet 1994 de l'église paroissiale et de la chapelle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1994/07/18

Annexes

  • Transcription du prix-fait pour la construction de la chapelle Notre-Dame-des-Grâces de Colmars

    2 E 02733.

    [Transcription d'Elisabeth Sauze]

    Prix-fait pour la chappelle Notre-Dame-de-Grâce et pénitans blans

    1674, 22 juin (…) Anthoine Connilh marchand de la ville de Colmars retur des frères pénitans blanqs de lad. ville adcisté d’André Barbier vice-retur et autres officiers desd. pénitans soubsignés suivant la charge à lui donnée par l’assemblée desd. pénitans du (blanc) mai dernier de son gré a doné à prix-fait à Hostaci Ventre me masson de lad. ville présent stipulant de bastir la chappelle Notre-Dame-de-Grâce où ils soloint estre establis advand le brullement et la mètre en estat comme sera dit cy après :

    Premièrement d’y faire les murailles que seront nécessères tant d’un costé que d’autre à prandre les fondemens sur les murailles vieilles et réparer celles qui sont faites en façon que servent ;

    changer la porte de pierre de taille qu’est du costé de la rue et la mètre du costé de la place au mitan du plus haut croessillon et à la place où est la porte y en fère une de massonerie de la grandeur que sera advissé en battissant, laquelle acomodera avec du gip à perfetion toute plane ;

    fera de pieds de deux pans d’espesseur et environ trois de large du costé de la place à la dresier du fondement des croessillons pour leur servir de basse et du costé de la meson d’Anthoine Gautier fera d’arcs avec de bâtisse nécesère au desus pour porter les croessillons et à tous y fera un pied comme du costé de la place ;

    fera trois croessillons à lad. chappelle de l’hauteur compétante et à chasque croissillon laissera une fenestre du costé de la place de l’hautur et largur de celle de St-Joseph ;

    fera encor une fenestre du costé de la muraille dud. Gautier et au mitan du plus haut croessillon de la grandeur et autheur des autres ;

    toutes les fenestres les acomodera avec de gip et blanchira icelles en forme, de suitte toute la chappelle par dedans, soit croessillons ou murailles, comme est Saint-Joseph ;

    fera l’autel à chaux et sable relevé d’un pan et davantage du plan de la chappelle, lequel rellèvement fera avec les pieds de taille que sont du costé de la rue devant la porte ;

    couvrira lad. chappelle avec de tables et acomodera le bois tant gros que tables ;

    au desus de la porte du costé de la rue fera une fenestre ronde de la grandeur de quatre pans de diamètre ;

    et les reteurs ou confraires metront tous les matériaux sur la place et serviront Hostaci de maneuvres et feront abatre la secrestie et autres murailles au-dedans ;

    feront sier le gros bois nésécère, sçavoir les chevrons et lates.

    Lequel prix-fait est fait pour la some de trante-cinq escus à trois livres pièse, paiables (…) un tiers entre isi et la foire franche en juillet prochaine, un autre tiers le couvert fait et le restant à la fin du travail fait et parfait, marchand et de recepte, lequel travail led. Ventre comansera dès demain et sera obligé l’avoir mis en estat dans ung an dès aujourd’hui comptable à peine de tous despans et seront obligés tenir de matériaux et maneuvres à soufissance lhorsque travaillera et neantmoins lhorsqu’ils auront de matériaux en estat advertiront Hostaci de travailler ce que sera obligé faire après trois jours d’avertissement (…).

    Fait et publié aud. Colmars dans mon estude (…),

    signé Estaci Ventre, A. Cornilhe, A. Giraud, A. Barbarous.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Prix-fait pour la chapelle Notre-Dame-de-Grâce des pénitans blans. Dans minutes de Jacques Grangon, notaire à Colmars. 22 juin 1674. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 E 027333.

    22 juin 1674, folio 81 v.
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez. 1697-1707. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 17.

    Visites de 1698 et 1700
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez, 1708-1723. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 18.

  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez, 1745-1753, 1764 à 1768, 1775, 1779 à 1781, 1785 à 1788. Registre tenu successivement par Louis Jacques François de Vocance (évêque de Senez de 1741 à1756), Antoine-Joseph D'Amat de Volx (évêque de Senez de 1757 à 1771), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles Marie de Beauvais (évêque de Senez de 1774 à 1783), Sixte-Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 19

  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, doyennés de Castellane, Colmars, Digne et Entrevaux, 1840 - 1879. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 87

    Visite du 26 octobre 1869
  • Document manuscrit conservé à la maison-musée de Colmars (Référence IA04001860).

    Bulle du pape en date du 10 septembre 1717 accordant "indulgence plénière et rémission de tous les péché" aux membres de la confrérie des pénitents blancs de Notre-Dame-des-Grâces à Colmars. Collection particulière
  • Registre des pénitents blancs de Colmars. 1770 à 1892. Document manuscrit conservé à la maison-musée de Colmars (Référence IA04001860) : non coté.

    Registre des pénitents de 1770 à 1892 (avec une interruption entre 1794 et 1802).
  • Livre de la confrérie des pénitents blancs de Colmars. 1770-1890. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 24.

    1770-1890
  • Etat des pièces en or et argent existantes dans la commune de Colmars inventoriées le 6 9bre 1792 et envoyées au district de Castellane. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 87.

    1792
  • Extraits du registre des délibérations du Conseil municipal de la commune de Colmars. 1956-1974. Archives communales, Colmars : non coté.

    Délibération du 2 janvier 1968, séance au cours de laquelle le maire expose ce qui a été réalisé au titre du dernier exercice et notamment la réfection du toit de la chapelle ainsi que celle de sa façade.
Bibliographie
  • GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon. Breil-sur-Roya : Les Editions du Cabri, 1997. 207 p. : ill.

    p. 86
  • VERLHAC, Josette, VIRE, Marie-Madeleine. Monuments d'hier et d'aujourd'hui. Dans : Annales de Haute-Provence ; le Haut-Verdon, n°306, 2e trimestre 1988, p. 221-271.

    p. 248-250
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna