Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle de pénitents blancs de l'ordre de Notre-Dame de Gonfalons, Musée d'Art Religieux

Dossier IA00049817 réalisé en 1986

Fiche

Œuvres contenues

HISTORIQUE

La chapelle des Pénitents blancs de [a Grave date du deuxième quart du XVIIe siècle. L'édifice porte deux dates : 1631 sur les poutres qui supportent la tribune, 1646 sur l'inscription placée au-dessus de la porte d'entrée : A ETERNAE MEMORIAE / D.O.M. / Societas confalonis / Hoc pietatis / Monumentum erexit / anno salutis / MDCXLVI.

Par ailleurs on sait que les pénitents de La Grave furent autorisés à s'établir l'an 1635 et que leur tribune était ''très bien peinte" 1.

DESCRIPTION

Situation

La chapelle des Pénitents de La Grave est située entre l'église paroissiale et le mur du presbytère, dans l'enclos du cimetière. L'espace entre l'église paroissiale et la chapelle est dallé. Le chœur est au nord.

Le mur est.Le mur est. Porte du mur pignon sud.Porte du mur pignon sud.

Matériaux

Murs : moellons de pierre locale hourdés a la chaux et crépis. Chaînes d'angle, encadrement des baies, corniche et cordons du clocher en tuf. Les murs sont intérieurement enduits au ciment gris.

Voûte du chœur : appareil irrégulier de moellons de pierre locale. Actuellement sans crépi. L'arc triomphal est en tuf.

Nef : lambris de couvrement.

Fenêtres du chœur : à l'extérieur encadrement en pierre de taille (tuf). A l'intérieur, les baies très largement ébrasées sont surmontées d'une plate-bande de moellons de tuf.

Tribune : plancher de mélèze sur solives apparentes. La poutre maîtresse s'appuie sur trois corbeaux moulurés.

Escalier d'accès à la tribune : en pierre. Chaque marche est recouverte d'une ardoise.

Sacristie : plafond : lambris.

Structure

La nef est couverte d'un lambris de couvrement en berceau. L'arc triomphal est en plein-cintre. Le chœur est couvert d'une voûte d'arêtes à cinq quartiers.

Élévation

L'église comporte deux entrées. La porte percée dans le pignon sud est en arc surbaissé. Elle est surmontée d'une niche qui a dû contenir une statue et d'une rosace qui éclaire la tribune. Cette porte se trouve presque en face d'une des portes d'entrée de l'église paroissiale.

La seconde porte, percée dans le mur-gouttereau est, est en plein cintre.Elle est surmontée d'une inscription.

Toutes les baies sont en plein-cintre. Les fenêtres de la chapelle sont très semblables à celles (refaites) de l'église.

Le clocher est divisé en deux niveaux par un cordon en tuf. Le clocher. Vue prise de l'est.Le clocher. Vue prise de l'est.

Couverture

La nef est couverte d'un toit à deux longs pans en ardoises. Il s'arrête au ras des murs et est fermé par une corniche en tuf.

Le clocher est couvert d'une flèche octogonale en tôle. Il est couronné d'une boule de cuivre et d'une croix.

Distribution intérieure

Une tribune en forme de fer à cheval occupe la moitié sud de la nef. On y accède par un escalier dans-œuvre mais extérieur au vaisseau principal, dont le volume fait pendant à la sacristie.

Le départ de l'escalier est à l'est du chœur.

La balustrade de la tribune est à croisillon. La clôture de chœur en bois tourné.

1A.D. Isère. Visite pastorale. Série 4 G n° 271.
Genre de pénitents blancs
Appellations de l'ordre de Notre-Dame de Gonfalons, Musée d'Art Religieux
Destinations musée
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Grave (La)
Adresse Commune : La Grave
Cadastre : 1974 AB 403

Les consoles de la tribune portent la date 1631 qui serait la date de construction ; au-dessus de la porte d'entrée inscription contenant la date 1664.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Dates 1631, porte la date
1646, porte la date
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu
Murs pierre
schiste
granite
tuf
enduit
appareil mixte
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
Techniques peinture
Statut de la propriété propriété de la commune
Éléments remarquables tribune

Références documentaires

Bibliographie
  • NOEL, Bernard. Dictionnaire des églises de France. tome II, Centre et Sud-Est, Paris : Robert Laffont, 1966.

  • ROMAN, Joseph. Répertoire archéologique du département des Hautes-Alpes. Paris : Imprimerie nationale, 1888.

    P. 40.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale