Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
église paroissiale Saint-Pons

chapelle : calice, patène, 2 burettes, plateau à burettes, étui

Dossier IM04000372 réalisé en 2005

Fiche

Dénominations chapelle, calice, patène, burettes, porte-burettes, étui
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Entrevaux
Adresse Commune : Sausses

Dans son testament daté de 1851, Antoine Paulin de Monblanc lègue à la fabrique de la paroisse de Sausses "la petite chapelle en vermeil provenant de la succession de feu [son] frère l'archevêque, laquelle petite chapelle sera remise dans l'année de [son] décès". Augustin Louis de Monblanc était pair de France et archevêque de Tours de 1824 à sa mort en 1842. La chapelle est hétérogène. En effet, le calice a été exécuté par l'orfèvre parisien Antoine-Louis-Joseph Loque dont le poinçon est utilisé entre 1821 (insculpation) et 1831 (biffage). Les burettes ont également été réalisées entre 1819 et 1838 dans un atelier parisien, par un orfèvre non identifié, dont les initiales sont I G. La patène, oeuvre de la maison lyonnaise Favier Frères, est datable entre 1838 (poinçon garantie et titre) et 1842, date de la mort d'Augustin Louis de Montblanc.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Ile-de-France, 75, Paris
Lieu d'exécution Édifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s) Auteur : Loque Antoine-Louis-Joseph, orfèvre
Auteur : Favier, dit(e) Branche parisienne,
Favier , dit(e) Branche parisienne

Pierre-Henry (né en 1809) exerce à Paris à partir de 1847 et probablement jusqu'en 1870 ; poinçon : Favier soutenu et sommé d'une burette encadrée par deux grains de remède.

Même poinçon utilisé par son fils Louis-Marie, actif à partir de 1871-72 jusqu'en 1921.

Joseph Favier, actif à Toulouse, poinçon : losange horizontal chargé de FAVIER en toutes lettres sommé et soutenu par une burette avec anse encadrée de deux grains de remède


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Personnalité : Montblanc Antoine-Paulin de, donateur

Ensemble constitué de cinq éléments. Le calice à pied circulaire est muni d'une tige à noeud ovoïde entre deux collerettes striées, ces deux éléments sont en cuivre doré. La coupe et la fausse coupe sont en argent doré. La fausse coupe est en métal découpé, ajouré, ciselé et repoussé, les détails sont ciselés au mat. La patène est en argent doré à décor gravé. Le plateau à burettes en cuivre doré porte un décor fait au poinçon en creux. Les burettes sont en argent doré. Elles portent un décor ciselé et ciselé au mat sur les anses. Les objets sont conservés dans un étui rectangulaire en bois, recouvert de papier enduit noir. A l'intérieur sont aménagées cinq logettes recouvertes de tissus rouge (effet peau de chamois). L'anse de préhension de l'étui est en cuivre.

Catégories orfèvrerie
Matériaux cuivre, doré, ciselé, ciselé au mat, poinçonné motif en creux
argent, doré, découpé, repoussé, ciselé, ciselé au mat
bois
papier
Précision dimensions

h = 18, 5 ; la = 31 ; pr = 19. Dimensions de l'étui. Dimensions du calice : h = 27,5 ; d = 19 (diamètre du pied) ; d = 9 (diamètre de la coupe). Dimensions des burettes : h = 11. Dimensions du plateau : l = 24. Dimensions de la patène : d = 14.

Iconographies crucifixion
saint Jean l'Evangéliste : croix, rosaire
ostensoir
dais
bouquet
croix
pampre
blé
roseau
alpha et oméga
chrisme
ornementation, godron, feuille d'eau, fleur, fleurette, feuille, palmette
Précision représentations

Calice : la terrasse du pied est décorée d'une frise de palmettes doubles entre lesquelles s'épanouissent de petits bouquets de fleurs stylisées. Une croix est gravée au centre. La base de la tige est soulignée de feuilles d'eau. Entre les deux collerettes simplement striées le noeud reçoit un décor de feuilles d'eau et de fleurettes sur l'épaulement et de godrons sur le culot. Le reste du décor se concentre sur la fausse coupe : au-dessus d'une frise de godrons et de feuilles d'eau, des médaillons ovales contenant des scènes alternent avec des cartouches oblongs contenant des symboles christiques (pampre, blé, roseaux). Sur le premier médaillon : Crucifixion entre la Vierge et saint Jean, sur le second médaillon : saint Jean l'Evangéliste tient un crucifix dans ses bras et un rosaire au poignet ; sur le troisième médaillon : une monstrance de style gothique est exposée sous un dais. Le décor des burettes est concentré sur l'anse de préhension : une fleur dans l'enroulement, une grande feuille souple dans la partie terminale ; une collerette striée souligne l'embouchure. Sur la patène : Alpha, Oméga et Chrisme au centre d'un cercle décoratif cerné de petits lobes. Sur le plateau à burettes : pourtour décoré d'une frise de petites feuilles et de fleurs très stylisées.

Inscriptions & marques poinçon de maître
1er titre Paris 1819-1838
garantie Paris 1819-1838
poinçon de maître, (non identifié)
grosse garantie Paris 1819-1838
poinçon garantie et titre argent Paris depuis 1838
poinçon garantie et titre argent départements depuis 1838
inscription concernant l'iconographie
signature, gravé
Précision inscriptions

Poinçons du calice : titre et garantie Paris 1819-1838 insculpés sur le bord de la coupe ; poinçon de maître sous la fausse coupe : L. Loque avec étoile dessous dans un losange. Poinçons des burettes : 1er titre de l'argent Paris 1819-1838 insculpés sous le bec verseur, grosse garantie Paris 1819-1838 sur la bordure du pied ; poinçon de maître illisible sur la bordure du pied : dans un losange IG avec une colombe (?) au-dessus et objet une boite avec un couvercle dessous. Poinçon de la patène : garantie et 1er titre de l'argent départements et poinçon de maître des Favier sur le bord du marli. Inscription concernant l'iconographie sur le calice, autour du 2e médaillon : S IOANNES A DEO INTERSEDE PRO NOBIS et autour du 3e médaillon (sous la monstrance) : L.SOIT.L.T.S.SAC/REMENT. Signature gravée sous le 1er médaillon de la fausse coupe (sous la crucifixion) : LOQUE.

Précision état de conservation

La dorure est usée, surtout sur les burettes. L'étui est en très mauvais état : le revêtement extérieur est sale et déchiré.

Le calice a été inscrit en 1990, le reste en 2009.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit au titre objet, 1990/01/08
inscrit au titre objet, 2009/12/17

Références documentaires

Documents d'archives
  • Testament de Paulin de Montblanc, reçu maître Bonnety. 16 novembre 1851. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 171.

    Paulin de Montblanc lègue à la fabrique de la paroisse de Sausses "la petite chapelle en vermeil provenant de la succession de feu [son] frère l'archevêque, laquelle petite chapelle sera remise dans l'année de [son] décès".
  • Acte du conseil de fabrique de la paroisse de Sausses concernant le legs d'Antoine Paulin de Montblanc. 16 novembre 1851. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 171.

    "La petite chapelle léguée par monsieur de Montblanc Antoine Paulin, dans son testament à la date du 16 novembre 1851, et composée d'un calice avec sa patène, d'une paire de burettes accompagnées de leur plateau, le tout dans une boîte bien conditionnée, est d'une valeur de cent quatre vingts à deux cents francs. Le conseil de fabrique de la paroisse de Sausses."
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna - Pelletier Olivia