Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chantiers Navals de Barriol

Dossier IA13004097 réalisé en 2011
Appellations Chantiers Navals de Barriol
Dénominations usine de construction navale
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Arles
Hydrographies Grand Rhône (le)
Adresse Commune : Arles
Lieu-dit : Barriol
Adresse : chemin de Barriol
Cadastre : 2008 BK 113

Les chantiers de Barriol ont été créés en 1882 par l'industriel Henri Satre, ingénieur-constructeur, fabricant de bateaux à vapeur, de bateaux pour navigation intérieure, de matériel de dragage et de tramways. Ce dernier les dote d'équipements innovants et perfectionnés offrant ainsi à Arles une institution qui fonctionnera plus d'un siècle sans interruption. Dans les années 1980, l'industrie navale est en déclin. Les chantiers de Barriol doivent se transformer radicalement. Les ouvriers se soulèvent, occupent l'entreprise et prennent en main sa reconversion sous forme d'une S.C.O.P. (Société Coopérative Ouvrière de Production). Les constructions visibles sur le site, de la fin du 19e siècle en pierre de taille, du début du 20e siècle en béton armé et parpaings ou de la fin du 20e siècle en tôle ondulée, témoignent de l'évolution des chantiers navals. Dans les années 2000, la cale de halage est agrandie et les engins de halage modernisés. Les chantiers navals de Barriol constituent aujourd'hui le plus grand atelier de réparation navale, ouvert aux bateaux de croisière comme aux navires marchands, entre Lyon et la Méditerranée.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates 1882, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Satre Henri, maître d'oeuvre, attribué par travaux historiques

Les chantiers navals du quartier Barriol d'Arles (dont ils portent le nom), sont situés sur la rive gauche du Grand Rhône (Référence : IA13004134), en aval du pont de la R.N. 113 (Référence : IA13004063), tout près de l'écluse de Barriol (Référence : IA13004107). Bordant le fleuve, le site abrite principalement une cale de halage de 125 m de long, pouvant accueillir des gabarits de 1.700 tonnes, qui permet d'acheminer les embarcations hors de l'eau. On compte aussi des ateliers de réparation et plusieurs entrepôts, ces édifices construits les uns en pierre de taille, les autres en béton armé ou en parpaings, ou encore en bardage de tôle ondulée.

Murs pierre
essentage de tôle
pierre de taille
béton armé
parpaing de béton

Chantiers navals situés sur la rive gauche du Grand Rhône, quartier Barriol, en aval du pont de la R.N. 113.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • Cale de halage en Arles. Dans Fluvial, mars 2005, n° 150.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Redon Clotilde - Havard Isabelle - Decrock Bruno