Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Dénominations chaire à prêcher
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Entrevaux
Adresse Commune : Entrevaux
Emplacement dans l'édifice nef
côté nord

La chaire à prêcher, qui prend partiellement appui sur le dorsal des stalles, est probablement contemporaine ou postérieure à ces derniers (1773). Mgr Hachette des Portes lance en effet dans les années 1770 une grande rénovation de l’intérieur de la cathédrale conduite par Jean-Baptiste Nolliny : la chaire à prêcher fait, selon toute vraisemblance, même si aucun document ne l'atteste explicitement, partie de cette rénovation au même titre que le réaménagement des stalles.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle, 4e quart 18e siècle

Chaire à prêcher en noyer taillé dont la cuve est constituée de quatre panneaux moyens et de trois petits panneaux moulurés grand cadre. La cuve est demi-octogonale accessible par un escalier droit à sept marches avec une main courante dont le panneau mouluré grand cadre est plein. La cuve et le cul-de-lampe possèdent un décor sculpté en bas relief ; l'abat-voix a un un décor rapporté. Assemblages par tenon et mortaise et par clous.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures suspendu, demi-octogonal battant
Matériaux noyer, en plusieurs éléments, taillé, mouluré grand cadre, décor en bas relief, décor en haut relief, décor rapporté
Précision dimensions

h = 436 (hauteur sans la croix sommitale) ; cul-de-lampe : h = 90 ; cuve : h = 98 ; la = 136 ; grands panneaux : h = 73 ; la = 40 ; petits panneaux : h = 73 ; la = 21.

Iconographies ornement à forme végétale : à feuille d'acanthe, à godrons, à feuille, à arabesques, à frise
à ruban
les Evangélistes
colombe : Saint Esprit
croix
Précision représentations

Le cul-de-lampe présente un décor de feuilles d'acanthes, de godrons et de rubans. Une frise de feuilles souligne la partie basse de la cuve. Des figures de quatre Evangélistes occupent le centre de chaque grand panneaux de la cuve, tandis que les petits panneaux sont ornés d'arabesques d'ornements à forme végétale (feuilles). La colombe du Saint-Esprit orne le dessous de l'abat-voix, qui est surmonté d'une croix sommitale.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 1991/11/14

Références documentaires

Bibliographie
  • LACROIX, Jean-Bernard. La cathédrale à Entrevaux. Le mobilier. Dans : Annales de Haute-Provence, Bulletin de la Société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, tome 1, N°315, 1er semestre 1992.

    p. 76 : reproduction et très bref historique.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Papin-Drastik Ivonne