Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

cellier

Dossier IA05000599 réalisé en 1984

Fiche

Dossiers de synthèse

Fonction ancienne et actuelle

Actuellement le bâtiment sert de cave à vin et à légumes. Il sert aussi à la fabrication du vin et comme entrepôt pour tous les instruments nécessaires à sa récolte et à sa fabrication.

Le comble, accessible par une trappe du plancher, servait à ranger le charbon de bois restant des fournées (les cuetches : cuites?) du pain cuit au four banal. Ce charbon était donné au maréchal-ferrand ou au forgeron pour chaque réparation.

Description de l'aménagement intérieur

1) Le sous -sol

Le sous-sol sert à conserver les pommes de terre et le vin. Les pommes de terre sont réparties dans plusieurs emplacements différents séparés par une simple planche ou une cloison de planches. Le propriétaire a cité comme variété utilisée autrefois "la quarantine", remplacée vers 1930 par la pomme de terre de Metz (espèce de "mauvaise qualité") ; actuellement il ne replante que la bintje.

Les caves totalement enterrées sont réputées pour garder les légumes dans un état de fraîcheur exceptionnel, même six à neuf mois après leur récolte.

La cave à vin n' a plus l'ampleur d' autrefois : un seul des gros tonneaux (8 à 9 hectolitres) est utilisé sur les deux existant. Un petit sert à transvaser le vin restant de l'année passée au moment des vendanges.

Pour faire passer le vin de la cuve au tonneau, il utilise un couloir en bois, sorte de chéneau en bois/fermé aux deux extrémités, avec un orifice et un conduit qui permet l'écoulement dans le tonneau.

2) Le rez-de-chaussée

Le rez-de-chaussée comprenait deux cuves dont une a été démolie par le propriétaire (les cercles ont été conservés, accrochés au mur).

Le pressoir mécanique a remplacé l'ancien qui occupait toute la partie sud de la pièce. Une ouverture située en face, dont il reste encore les portes en bois à l'intérieur, a servi pour introduire le pressoir puis a été murée. La place gagnée par la disparition de l'"arbre" est utilisée par un saloir à cochon ; quelques jambons sont suspendus au-dessus.

Le propriétaire n'a aucune idée de la date de fabrication de la cuve, des tonneaux et de l'ancien pressoir. Pour lui, ils sont très anciens, peut-être contemporains du bâtiment. Le bois utilisé était le mélèze. Ils étaient construits par des artisans spécialisés.

3) L'étage

L'étage sert de rangement pour les paniers en osiers et les bennes en bois (qui commencent à disparaître au profit des poubelles en P. V.C.) destinés à la

récolte du raisin, des pommes de terre.

Le propriétaire ne connait pas l'utilisation de la cheminée ; il a lui-même coupé la souche lors de la réfection de la toiture en tôle ondulée.

On y trouve également deux coffres à grains dont l'un est inutilisé parce qu'en mauvais état. L'autre a été construit par le propriétaire qui a démoli pour cela la moitié du trente. Le trente est en fait une sorte de ratelier pour conserver le pain. Actuellement il reste 45 emplacements, inutilisés bien sûr ; il devait en compter une centaine lorsque le trente était complet. Le pain était cuit deux fois par an au four communal. Cette pratique s'est arrêtée après la première guerre.

Cette pièce est la seule qui soit finie intérieurement : les murs et le plafond sont entièrement crépis à la chaux. On peut croire, sans risque de bien se tromper, qu'elle a eu beaucoup plus d'importance qu'actuellement où on la considère comme un simple débarras.

Parties constituantes non étudiées logement
Dénominations cellier
Aire d'étude et canton Guillestre
Adresse Commune : Saint-Clément-sur-Durance
Adresse : 1er cellier
Cadastre : 1832 C2 728 ; 1943 C2 735

Le bâtiment qui figure sur le cadastre de 1832 date probablement du 18e siècle. Vers 1960, le pressoir à levier a été remplacé par un pressoir à cliquets.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur :

La cave occupe les deux niveaux inférieurs. A l'étage se trouve un petit logement avec cheminée. L'accès aux différents niveaux se fait par l'extérieur de plain-pied par la pente.

Murs pierre moellon sans chaîne en pierre de taille enduit


Toit tôle ondulée
Étages sous-sol, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans pignon couvert

Escaliers escalier intérieur : échelle, en charpente
Typologies habitat saisonnier utilisé pour la culture de la vigne et la fabrication du vin
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Marcel Gérard - Mallé Marie-Pascale