Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

canal de navigation de Marseille au Rhône

Dossier IA13004128 réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Précision dénomination canal de navigation
Appellations canal de Marseille au Rhône
Dénominations canal
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Martigues ; Châteauneuf-Côte-Bleue ; Marignane
Hydrographies Grand Rhône (le)
Adresse Commune : Martigues
Lieu-dit : la Mède 13 Marignane
Précisions oeuvre située en partie sur les communes Châteauneuf-les-Martigues
Marignane

Le canal de Caronte (Référence : IA13004127), mis en eau en 1863, relie les eaux du golfe de Fos à l'étang de Berre. L'idée de le prolonger pour atteindre Marseille et son port, et donc d'éviter toute navigation maritime à des gabarits conçus pour la navigation intérieure, est avancée dès 1820. Le chaînon montagneux de l'Estaque, qui sépare Marseille de l´étang de Berre, constitue cependant un obstacle infranchissable. Le loi de 1903 déclare le chantier d'utilité publique et arrête la mise en place d'un service pour l'exécution d'un tracé qui relierait Arles à Marseille, sur la base d'ouvrages déjà réalisés : le canal d'Arles à Bouc (Référence : IA13004106), le chenal de Caronte (Référence : IA13004127), et le canal Saint-Louis (Référence : IA13004103). Ses dimensions doivent permettre le passage des plus grands bateaux : 25 m de large avec écluses de 16 m d'entrée pour 160 m de long ; mouillage de 2,5 m jusque Port-de-Bouc, puis de 3 m jusque Marseille. Les travaux débutent en 1907. Il est nécessaire de revoir la morphologie des canaux existants (pas assez profonds) et de moderniser leurs équipements : l'écluse d'entrée depuis le Rhône sur le canal d'Arles à Bouc (Référence : IA13004144) est déplacée, l'écluse de l'Etourneau (Référence : IA13004509) et l'écluse de Montcalde (Référence : IA13004078) sont supprimées. L'étang de Berre, endigué dans sa partie sud, rallie Marignane et l'éperon rocheux de l'Estaque, qui sépare la ville de Marseille. En 1927, le tunnel de Rove (Référence : IA13004086), qui termine les travaux du canal, est inauguré en grande pompe. La liaison intérieure Arles-Marseille, attendue depuis presque deux siècles, est désormais opérationnelle. Mais le 17 juin 1963, un effondrement obstrue l’ouvrage. Jugé dangereux, le tunnel est fermé par deux murs de béton. Le trafic est depuis détourné par la mer, comme à l'origine.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1907, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Ministère des Travaux publics, maître d'oeuvre, attribué par travaux historiques

Le canal de Marseille au Rhône est le prolongement du chenal de Caronte (Référence : IA13004127) vers la rade de Marseille. Il est composé de plusieurs canaux qui constituent des sections, mais s’étend au total sur 33 km de Marseille à Port-de-Bouc. L'ouvrage relie le canal d'Arles à Bouc (Référence : IA13004106), le canal de Caronte (Référence : IA13004127) et le canal Saint-Louis (Référence : IA13004103). Il débute à l'’enracinement de la digue de Saumaty, limite nord du port de Marseille. D’'abord installé en mer, il suit le rivage à l’'abri d’une digue jusqu’au port de la Lave. Il traverse ensuite le massif de la Nerthe par le tunnel du Rove (Référence : IA13004086) et par la tranchée de Gignac. Il continue dans l’'étang de Berre, en passant entre la rive sud et une digue de protection en enrochements. Il se confond enfin avec le canal maritime de Martigues à Port-de-Bouc. Depuis 1963, la liaison n'est plus navigable que de Port-de-Bouc à l'’étang de Berre.

Statut de la propriété propriété de l'Etat

Références documentaires

Documents figurés
  • Schéma du canal de Marseille au Rhône. / Guide de la navigation intérieure. Paris : Editions Berger-Levrault, 1965, t. II, Atlas, p. 98.Dessin, 1/100 000, 1965.

Bibliographie
  • BERTHONNET, Arnaud. Chagnaud construction. Histoire et renaissance d´un grand constructeur. Rueil-Malmaison : Insiglo, 2007.

    p. 64-79
  • Contencin, Louis. Abrégé de l´histoire de Martigues. Martigues : Syndicat d´initiatives de Martigues, 1963.

  • Denizet, Frédéric. Histoire de la formation et du dessèchement des marais de la région d´Arles. L´oeuvre de Van Ens. Marseille : Imprimerie Nouvelle, 1929.

  • DURRENMATT, Guy. La mémoire du Rhône. Pont-Saint-Esprit : La Mirandole, 1993. 351 p. : ill. ; 25 cm.

  • KLEFSTAD-SILLONVILLE, Frank, RAYBAUT, Jean-Claude. Panorama sur les travaux dans le tunnel du Rove du canal de Marseille au Rhône. Dans Travaux, octobre 1993, n° 691.

    p. 20-23
  • MASSON, Paul. Le canal de Marseille au Rhône. Annales de géographie, 1916, vol. 25, n° 135.

    p. 223-230
  • METENIER, Michel, REVILLA, Fernand. Le tunnel du Rove et le canal de Marseille au Rhône. Marseille : Paul Tacussel, 1999 (non consulté).

  • OFFICE NATIONAL DE LA NAVIGATION (éd.). Guide de la navigation intérieure. Paris : Editions Berger-Levrault, 1965. 2 vol.

    vol. 1, p. 284-285
  • Roncayolo, Marcel, Blais, Jean-Charles. Regards sur Martigues. Un territoire méditerranéen. Marseille : Editions Parenthèses, 1999

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Redon Clotilde - Pagenot Sandrine - Havard Isabelle - Decrock Bruno