Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
maison puis presbytère

Calice (N°1)

Dossier IM04002773 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
Dénominations calice
Numérotation artificielle 1
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
Adresse Commune : Colmars
Adresse : rue Abbé-Daumas

Ensemble composite réalisé par deux orfèvres aixois différents entre 1733 et 1760 (la date n'est pas complètement lisible sur le pied : on lit 175?).

Coupe réalisée par l'orfèvre Joseph Roch Proal dont le petit poinçon est insculpé à Aix en 1758 ; considérant également le poinçon de communauté, la coupe a été réalisée cette même année ou en 1759.

Le pied pourrait avoir été réalisé par l'orfèvre aixois Christophe II Silbert en 1733 alors qu'il utilise encore le poinçon de son père, Christophe 1er Silbert. Ce dernier a démissionner au profit de son fils en 1687, mais Christophe II Silbert ne change de poinçon qu'en 1744.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Dates 1733, porte la date
1750, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Aix-en-Provence
Auteur(s) Auteur : Proal Joseph Roch,
Joseph Roch Proal ( - 1782)

En 1738 débute son apprentissage en Avignon, le poursuit en 1740 en Arles. Obtient sa maîtrise en 1747.

Lors de sa réception, par oubli, son poinçon ne sera pas insculpé sur la table de cuivre de la Communauté d'Arles, il faut attendre le 23 octobre 1753. Il fait insculper son petit poinçon à Aix, le 2 mai 1758 et renouvelle le gros le 3 février 1772 car il s'est abîmé.

Décède en 1782.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, signature
Auteur : Silbert Christophe, dit(e) Silbert Christophe II,
Christophe Silbert , dit(e) Silbert Christophe II

Orfèvre actif à Aix-en-Provence entre 1687, date de la démission de son père Christophe Ier Silbert à son profit et 1749.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, (?), signature

Calice en argent, doré pour la coupe uniquement.

Pied circulaire dont la bordure est constituée d'une frise estampée et découpée reposant sur une bâte ; la terrasse du pied est lisse à l'exception d'un petit motif gravé. La tige porte un noeud ovoïde avec décor repoussé, ciselé sur fond amati, placé entre deux bagues lisses. La coupe est lisse, sans fausse-coupe.

Catégories orfèvrerie
Structures pied, circulaire
Matériaux argent, repoussé, ciselé, ciselé au mat, gravé, doré, estampage, découpé
Précision dimensions

Dimensions : h = 23, d (pied) = 14, d (coupe) = 8,5, pds = 120.

Précision représentations

La bordure du pied porte une frise alternant feuilles d'acanthe et feuilles lancéolées. Une croix est gravée sur la terrasse du pied. Sur le noeud, décor de bouquet de fruits et rubans, sur le culot, frise de feuilles d'eau et feuilles lancéolées.

Inscriptions & marques poinçon de maître, sur l'oeuvre
poinçon de communauté, sur l'oeuvre
poinçon, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Les poinçons sont différents sur le pied et sur la coupe.

3 poinçons insculpés sous le pied (à deux endroits : sous la bâte et sous la terrasse) :

- poinçon de la marque : fleur de lys couronnée, peut-être le poinçon de la communauté d'Aix

- poinçon de communauté : R / 1733

- poinçon de maître : C. C. couronnées, poinçon de Christophe 1er Silbert

3 poinçons insculpés sur la coupe :

- poinçon de la marque : non lisible

- poinçon de communauté : 175? / P / AIX

- poinçon de maître : I ou F. C. surmontées d'une fleur de lys, poinçon de Joseph Roch Proal.

États conservations oeuvre composite
Précision état de conservation

Oeuvre remontée : le pied et la coupe portent des poinçons différents ; la bague supérieure est récente.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna