Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

DESCRIPTION

Dénomination : buffet d'orgue

Localisation : tribune du mur sud du chœur.

Structure et formes : deux niveaux séparés par une corniche. Niveau inférieur : un corps central à quatre rangées de trois panneaux rectan­gulaires superposés, entre deux portes latérales symétriques. Niveau supérieur abritant la tuyauterie : un corps central en avancée, porté par quatre consoles en volutes ; trois travées inégales rythmées par des pilastres corinthiens et couronnées par un fronton brisé. Arcades en plein cintre, ailerons en volutes.

Matériaux et techniques : noyer, sculpté et doré (sauf sur les parties masquées par la balustrade de la tribune) ; décor dans la masse en bas­ relief, rapporté, en haut-relief (guirlandes et draperies du niveau inférieur ; décor du niveau supérieur ?). Décor gravé dans l'apprêt, sur fond de guilloché osier.

Iconographie et décor : niveau inférieur : montants et traverses : rinceaux de feuillages avec quelques fleurs ; deux panneaux centraux de la rangée du haut : armoiries entre deux volutes d'acanthes ; pan­neaux latéraux : bouquets de feuilles d'acanthes. Sous la corniche draperies au dessus des portes ; guirlandes de fleurs et de fruits nouées de rubans.

Niveau supérieur : consoles ornées d'une feuille d'eau ; volute à fleurs sur les faces latérales. Dessous du corps central : bande à huit cais­sons ornés d'une grosse fleur sur fond guilloché osier. Ailerons : volute avec rosette, corne d'abondance en feuilles d'acanthes et chute de fleurs. Arcades décorées de feuillages et de fleurs ; draperies sur les arcades latérales. Chapiteaux corinthiens altérés à feuilles d'eau. Entablements : fleur de lis (au-dessus des chapiteaux) et rinceaux. Dans le fronton : nuée et colombe, deux angelots assis de part et d'autre.

Dimensions : H. totale 640 cm env., La. 615 cm. Corps central : La. 375 cm.

Inscriptions, marques : armoiries gravées sur deux panneaux du corps inférieur : une étoile à huit rais, chargée d'une aigle bicéphale, sous un chapeau épiscopal à trois rangs de houppes. Armoiries de Jean­ Baptiste de Sade de Mazan, évêque de Cavaillon de 1665 à 1707.

État de conservation : assez bon ; dorure un peu usée.

HISTORIQUE

Le 16 septembre 1683, le prêtre ouvrier Jean Etienne Gautier commande aux sculpteurs Esprit Grangier et Balthazar Marrot de faire un faux­ orgue, symétrique à celui existant déjà dans le chœur, en "bon bois d'aube", pour la somme de 400 livres. (A.D. 84, 3 E 33, n° 825, f° 182).

L'ouvrage devait être achevé aux Pâques suivantes, mais le livre de compte du chanoine révèle qu'il ne le fut qu'en juillet 1684. (A.D. 84, IV G 39, p. 60 et suivantes).

C'est ce même registre qui nous apprend que la dorure fut réalisée de décembre 1684 à décembre 1686 par Jean Gleise, pour la somme de 250 écus (A.D. 84, IV G 39, p. 69 et suivantes).

L'instigateur de ces commandes fut l'évêque Jean-Baptiste de Sade de Mazan, dont les armoiries sont gravées sur deux panneaux du buffet d'orgue.

Dénominations buffet d'orgue
Numérotation artificielle 2
Aire d'étude et canton Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : place Voltaire
Emplacement dans l'édifice choeur
côté sud

Les sculpteurs Esprit Grangier et Balthazar Marrot reçurent la commande d'un buffet pour faire pendant à celui de l'orgue en 1683. A peine terminé, il fut doré par Jean Gleize de décembre 1684 à décembre 1686.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Dates 1683
1684
Lieu d'exécution Édifice ou site : Provence-Alpes-Côte d'Azur, 84, Cavaillon
Auteur(s) Auteur : Grangier Esprit, sculpteur
Auteur : Marrot Balthazar, sculpteur
Auteur : Gleize Jean, doreur
Personnalité : Sade de Mazan Jean-Baptiste de, commanditaire

Le faux buffet d'orgue fait pendant à celui de l'orgue et en reprend l'organisation, tout en étant légèrement différent. Le niveau inférieur comporte cinq travées, dont deux abritent deux portes symétriques. La travée centrale double et les deux qui l'encadrent sont garnies de trois panneaux rectangulaires. Le décor de ce niveau est gravé dans l'apprêt, à l'exception de celui placé en haut des trois travées centrales, en haut relief rapporté. Au niveau supérieur, le corps central en avancée, architecturé, est divisé en trois travées de taille inégale. Celles-ci, rythmées par des pilastres corinthiens, sont flanquées d'ailerons en volute et couronnées par un fronton triangulaire. L'avancée est portée par quatre culots en volute sur agrafe et le dessus est compartimenté en huit caissons. Les parties non visibles depuis le choeur ne sont pas dorées.

Catégories menuiserie, sculpture
Matériaux noyer, taillé, décor en demi relief, décor dans la masse, décor en haut relief, décor rapporté, apprêt gravé, doré
Précision dimensions

h = 640 ; la = 615 ; dimensions totales. Corps central : la = 375.

Iconographies rinceau : feuille, fleur
guirlande, fruit
draperie
feuille d'acanthe, fleur, chute végétale
feuille d'eau
fleur de lys
symbole : Saint Esprit, assi, colombe, rayons lumineux), nuée, ange
Précision représentations

Sur le corps inférieur : feuillages et fleurs, guirlandes de fleurs et de fruits au-dessus des travées centrales, draperie sur les travées latérales. Feuilles d'eau sur les culots, volutes de fleurs sur les côtés. Sous l'avancée du corps supérieur, les caissons sont décorés d'une fleur. Les ailerons du corps supérieur sont ornés de fleurs et de feuilles d'acanthes, surmontés d'une chute de fleurs. Ces motifs sont répétés autour des ouvertures. Des fleurs de lys et des rinceaux végétaux décorent la frise sous le fronton. La colombe du Saint Esprit, dans une nuée, surmonte la travée centrale ; deux petits anges sont assis à l'intérieur du fronton.

Inscriptions & marques armoiries, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

armoiries de Jean-Baptiste de Sade de Mazan, évêque de Cavaillon de 1665 à 1707, sur deux panneaux du corps inférieur.

Précision état de conservation

Dorure légèrement usée.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre immeuble, 1840

Références documentaires

Documents d'archives
  • Commande du faux-orgue aux sculpteurs Esprit Grangier et Balthazar Marrot. 16 septembre 1683. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 3 E 33.

    f°182, n°825
  • Livre de compte du chanoine. [vers 1684-1686]. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 4 G 39.

    p.60 et suivantes, p.69 et suivantes
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Reynier Françoise