Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

bassin de radoub dit grande forme de construction

Dossier IA13005842 réalisé en 2015

Fiche

Précision dénomination grande forme de construction
Dénominations bassin de radoub
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône
Adresse Commune : La Ciotat
Adresse : Calanques
Cadastre : 2014 AI 26

Dès la fin des années 1950 les Chantiers Navals de La Ciotat réfléchissent à la création d’un deuxième circuit de construction (la cale n°1 atteignant ses limites), organisé autour d’une forme de radoub de grande capacité. En 1961 un projet désigné Cale n°3 est établit pour servir de forme de construction. En 1965 le projet est établit et la Société de la Grande Forme est créée pour assurer le financement de cet important ouvrage qui va profondément modifier les infrastructures des chantiers ainsi que ses méthodes de travail. Les travaux du nouveau circuit prédéfinissent la forme générale de la forme. Les travaux sur la forme débutent en 1966 avec la réalisation du bajoyer bâbord et le battage des premiers rideaux de palplanches sur tribord et en tête de forme assurant l'étanchéité du futur bassin. Le premier bateau-porte est réalisé en 1967 à Port-de-Bouc par les Chantiers Navals de Provence. L'entreprise EGTH est en charge des travaux. La grande forme est terminée en 1968 sous la surveillance des services maritimes du Port Autonome de Marseille. L'inauguration de la grande forme a lieu le 8 février 1969. Après avoir été utilisée pour la construction de plusieurs pétroliers, la forme est utilisée pour la réparation navale durant la crise de 1979 à 1986. Aujourd'hui la grande forme reçoit des grands navires de plaisance pour des opération de maintenance ou de restructuration (dit refitting). Un nouveau bateau porte à été mis en service. Un projet de réaménagement de la forme est à l'étude par la SEMIDEP.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1968, daté par source

La grande forme est située au centre du site des Chantiers Navals, entre les cales de construction et le bassin de stationnement. Elle mesure 359 m de long par 60 m de largeur et est orientée au nord-est. Son volume est de 212 460 m3. Les bajoyers (partie latérales du bassin) sont en béton banché à tribord et en blocs préfabriqués à bâbord. Ils sont constitués de mur de 6 m d'épaisseur sur 6 m de hauteur, surmonté d'un mur plus étroit de 2,5 m d'épaisseur couronné par une superstructure en béton armé. Le radier (fond du bassin) à -9 m est épais (plusieurs mètres d'épaisseur) vers la zone d'entrée et plus mince (environ 30 cm) en amont et vers la tête de forme. Le bassin est fermé par un bateau-porte métallique de 63 m de long pour 8 m de large et composé de caisson d'immersion permettant son ballastage. La station de pompage est située dans la zone d'entrée, sur tribord. Le débitdu groupe de pompage est de 20 000 T/h. Cette forme est équipée de deux portiques, un de 500 tonnes et un de 660 tonnes, et deux grues marteaux Krupp de 20 et 250 tonnes.

Murs béton
métal
Typologies activité industrielle et artisanale, chantier naval
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété du département, propriété du Conseil Général des Bouches-du-Rhône ; affecté à un établissement public ; affecté à la SEMIDEP ; fermé au public
Précisions sur la protection

Atlas des paysages : baie de La Ciotat

Références documentaires

Documents figurés
  • Vue aérienne des travaux de la première digue du large et début du chantier de la grande forme. / Photographie noir et blanc. Archives du Musée ciotaden, La Ciotat /2B - CHAN/52 : grande digue des CNC.

  • Chantier de la Ciotat. Plan de la grande forme et du bassin de stationnement./ Dessin à l'encre. auteur inconnu. Archives du Musée ciotaden, La Ciotat /2B - CHAN/52 : grande digue des CNC.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Sophie Carteron

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.