Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

bac et bac à traille d'Avignon

Dossier IA84000938 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination bac à traille
Appellations bac d'Avignon
Dénominations bac
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Avignon
Hydrographies Rhône le
Adresse Commune : Avignon
Lieu-dit : île de la Barthelasse
Adresse : chemin de la Traille
Cadastre : 2008 AC non cadastré ; domaine public

Selon l'historien Henri Cogoluènhe, Avignon disposait d'un passage, qui reliait la ville à l'île de la Barthelasse, bien avant la construction du pont Saint-Bénezet (Référence : IA84000918) au 12e siècle, mais peut-être n'était-ce qu'un gué. Après l'édification du pont, l'existence d'un bac est attestée. En effet, dès septembre 1226, une énorme crue coupe le pont et il faudra traverser par bac pendant une dizaine d'années. Cela se reproduira régulièrement. On sait par exemple, qu'après la crue de 1470, les produits du bac provisoire sont affectés à la réparation du pont. D'autres chutes d'arches s'étant produites, le service d'un bac à traille devient définitif. Le 13 septembre 1571, le cardinal d'Armagnac, co-légat d'Avignon, accorde le droit de planter un pal pour attacher la traille. La rupture du pont Saint-Bénezet lors de l'hiver 1668-1669 est irrémédiable : deux bacs - l'autre étant le bac de Villeneuve (Référence : RA84000032) qui reliait l'île de la Barthelasse à Villeneuve-lès-Avignon - fonctionneront entre Avignon et Villeneuve, chacun assurant le franchissement d'un bras du Rhône, jusqu'au début du 19e siècle. Madame de Grignan l'utilise dès 1671. Il avait son embarcadère à peu près en face de la porte du Rhône, puis il fut déplacé au 18e siècle à mi-chemin entre la Porte du Rhône et celle de la Ligne. Mais cette solution est soumise à de nombreuses contraintes : pour éviter les accidents, le bac est interdit lorsque le fleuve atteint la cote de 4 m ; les nombreux bateaux ne peuvent embarquer que quatre personnes et peu de marchandises. Avec la construction d'un pont de bois (Référence : IA84000925) en 1812, le bac est supprimé. Il est rétabli le 1er janvier 1867. Il est affermé à Joseph Debourg de 1873 à 1878 pour 440 F, puis à Marius Combe pour 1010 F, la traille permettant alors une continuité avec une voie transversale. Tout le matériel appartient au fermier. Le bac fonctionne en parallèle avec le pont suspendu (Référence : IA84000924) jusqu'en 1944 où, suite aux bombardements des ponts, il assure seul la traversée pendant une vingtaine d'années. Il dessert l'île de la Barthelasse jusqu'en 1973, date à laquelle il est abandonné faute de courant après les travaux d’aménagement du Rhône. Aujourd'hui, une navette dite du Rocher des Doms perpétue ce trajet pluriséculaire.

Période(s) Principale : Milieu du Moyen Age , (?)
Principale : 2e quart 13e siècle
Principale : 3e quart 16e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1226, daté par travaux historiques
1571
1867

L'iconographie ancienne permet de localiser le dernier bac d'Avignon, en amont du pont Saint-Bénezet (Référence : IA84000918), entre le quai de la Ligne (Référence : RA84000016), au pied du Rocher des Doms en rive gauche, et le chemin de halage (Référence : IA84000942) de l'île de la Barthelasse en rive droite, au débouché du chemin de la Traille. Les cartes postales anciennes figurent des escaliers de pierre et des pontons en bois destinés à l'embarquement et au débarquement des piétons. Le passage était desservi par de longues barques plates, en partie couvertes d'un auvent en fer et toile. Un câble reliait les deux rives, entre Avignon et la Barthelasse. Les nouveaux appontements de la navette du Rocher des Doms sont peut-être situés à l'emplacement des anciens. Des escaliers en pierre en rive droite pourraient aussi constituer des vestiges de ce bac.

Murs pierre
bois
fer
Typologies bac, bac à traille, TYPO2 bac
États conservations détruit

Formulaire équipements Rhône

Nature de localisation localisation documentée

D'après la thèse de Henri Cogoluènhe.

Références documentaires

Documents figurés
  • [Extrait de] Carte figurative ... des Ponts d'Avignon, dressé pour l'intelligence des réclamations des habitants de Villeneuve. /Dessin, 26 janvier 1830. Archives nationales, Paris : F 14 11153.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Delétoille Sophie - Havard Isabelle - Decrock Bruno