Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
cathédrale Notre-Dame et Saint-Véran actuellement église paroissiale Saint-Véran

autel et retable du maître-autel, corniche, cadres, tableaux, niches, statues

Dossier IM84001446 réalisé en 1989

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Voir

Dénominations autel, retable, corniche, cadre, tableau, niche, statue
Aire d'étude et canton Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : place Voltaire
Emplacement dans l'édifice choeur

L'autel et le retable en pierre du choeur sont commandé au sculpteur Claude Furet le 20 mai 1601, pour la somme de 85 écus. En 1605, un nouveau prix-fait de 40 écus estt conclu entre l'évêque de Cavaillon et Claude Furet pour leur achèvement, ainsi que la réfection de la toiture de la cathédrale. Il s'agit d'ailleurs davantage de réaliser un décor complet pour le choeur qu'un simple retable. Des éléments d'architecture préexistants (vraisemblablement romans) sont intégrés au décor, tels les colonnes, que le sculpteur doit blanchir et canneler. D'autres colonnes sont tronquées. Il faut aussi prolonger la corniche "à la moderne" et soutenir l'architrave par des cartouches ou des consoles posés au-dessus des chapiteaux des colonnes ; des "chérubins" agrémentent l'ensemble. Deux cadres sculptés en pierre de Velleron, placés de part et d'autre des fenêtres qui encadrent le retable, sont destinés à recevoir des peintures représentant les miracles de saint Véran. Des cadres identiques sont également disposés entre les fenêtres et le retable. Une grande fenêtre doit être percée juste au-dessus du retable. C'est pour réaliser ce décor en pierre que l'on enlève les stalles du fond du choeur et que l'on déplace le fauteuil épiscopal (voir notice IM84001189). Les travaux sont bien avancés le 13 août 1606, puisque la messe est célébrée sur l'autel neuf. Les paiements pour les travaux continuent jusqu'en 1608 et, le 28 mars 1609, l'architecte Etienne Martellange dresse un rapport d'expertise sur ceux restant à achever ; l'esquisse du retable est jointe à ce rapport. Les sculptures, dont deux statues, sont payées à Claude Furet en 1609. Le peintre Raphaël Le François reçoit en mai 1614 la somme de 21 écus et demi pour le retable du grand autel. Des tableaux du même peintre sont installés dans le choeur en 1618, mais nous ignorons s'ils faisaient partie du retable (voir sommaire objets mobiliers, notice IM84001117). Ce retable fut détruit en décembre 1642 par l'effondrement du cul-de-four, affaibli par le percement d'ouvertures.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Dates 1601
1605
1609
1614
Auteur(s) Auteur : Furet Claude, sculpteur
Auteur : Grangier Jacques, maçon, sculpteur
Auteur : Le François Raphaël, peintre

Pierre de Velleron (Vaucluse) pour l'autel, le retable et les cadres et pierre blanche d'Orgon (idem) pour la corniche ; huit pièces de marbre et de l'ardoise. D'après le dessin et le prix-fait, ce retable était constitué par une travée encadrée de paires de colonnes corinthiennes et surmontée par un fronton courbe. Il comportait des sculptures, un décor peint et probablement un tableau central. Des cadres étaient disposés entre le retable et les deux fenêtres du choeur ; deux autres cadres, à l'extérieur des fenêtres, étaient destinés à recevoir des peintures. Sous les fenêtres, des niches abritaient des statues. Un décor sculpté et peint surmontait deux portes sur les côtés du choeur.

Catégories taille de pierre, sculpture, peinture
Matériaux calcaire, décor en relief, peint
marbre
ardoise
Précision dimensions

dimensions non prises.

Iconographies saint Véran, évêque
ange
cartouche
rose
pomme
Christ, en buste
saint
saint Véran, miracle
les docteurs de l'Eglise
Précision représentations

Le "plafond" du retable était orné de roses et trois pommes disposées au-dessus du fronton. Les sculptures comprenaient deux bustes du Christ et ceux des docteurs de l'église, ainsi que quatre statues ou reliefs de saint Véran. Le tableau central devait également représenter saint Véran. Des "chérubins" ornaient le dessus des deux fenêtres encadrant le retable, des statues de saints étaient placées dans les niches. Des miracles de saint Véran décoraient les tableaux entre les fenêtres.

Inscriptions & marques armoiries, sculpté
Précision inscriptions

armoiries de Jérôme Centelles, évêque de 1598 à 1608, non identifiées par l'Armorial de Provence, placées sous le retable.

États conservations oeuvre détruite
Précision état de conservation

Seuls subsistent quelques éléments des arcatures.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Sauze Elisabeth - Reynier Françoise