Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

armoire (N° 44)

Dossier IM05004008 réalisé en 1997

Fiche

Dénominations armoire
Numérotation artificielle 44
Parties constituantes non étudiées clef
Aire d'étude et canton Aiguilles - Aiguilles
Adresse

Armoire composite dont la traverse supérieure porte une inscription datée 1754. L'inscription évoque un certain Antoine Allaix, auteur d'une partie du décor ou de certains éléments constituant ce meuble (?). De plus, l'armoire a peut-être été complétée à une époque indéterminée par deux tiroirs, l'un de ceux-ci portant la date 1677 ou 1767 (c'est toutefois cette dernière date qui semble la plus plausible si l'on suit la séquence de lecture des autres inscriptions du meuble). Il est aussi possible que l'armoire ait été conçue dès l'origine à partir d'éléments disparates.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle , (?)
Principale : 3e quart 18e siècle
Dates 1677
1754
1767
Lieu de provenance Commune : Molines-en-Queyras
Nom historique du lieu d'exécution Édifice ou site : Queyras
Auteur(s) Auteur : Allaix Antoine (menuisier), menuisier, (?), signature
Personnalité : Allaix Antoine, propriétaire, (?), signature

Petite armoire haute en pin cembro teint en rouge, à deux battants à recouvrement, comportant un tiroir à recouvrement sous chacun des battants. Bâti à coupes carrées chevillées, sans dormant apparent, dont les faces latérales sont plaquées sur le côté des montants de la façade. Les tiroirs s'inscrivent dans une traverse inférieure particulièrement haute. Petite corniche en façade et sur les côtés, peu saillante. Pieds montant de fond, dont la partie inférieure est découpée. Battants et façades des tiroirs monoxyles, à bordure moulurée. Paumelles en S en fer forgé (deux paumelles par battant), dont les branches sont encastrées dans l'épaisseur des battants. Platines des entrées de serrure en métal découpé (une platine clouée sur le battant droit et une sur le tiroir droit). Poignée tombante en métal ajouré, fixée sur le tiroir gauche. Décor sculpté et gravé. Dimensions non prises.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures au sol haut élévation, rectangulaire vertical corps, 1 battant, 2, juxtaposé tiroir sous battant, 2, juxtaposé pied, 4
Matériaux pin, mouluré, taillé (décor dans la masse, décor en relief, décor en demi relief, décor à relief en réserve), gravé, découpé, chantourné, peint (rouge)
laiton, garniture, (?), découpé, chantourné, ajouré
fer, garniture, forgé
Précision représentations

Ornements géométriques sculptés en relief et gravés sur les montants antérieurs. Centre du faux panneau de la traverse supérieure de la façade sculpté de rinceaux feuillagés en relief (quatre petites fleurs à quatre pétales ponctuent une inscription, au creux du faux panneau). Pieds chantournés. Battants sculptés de faux panneaux moulurés (cinq faux panneaux par battant dont deux petits panneaux de forme rectangulaire verticale en haut du battant, deux autres de même forme au bas du battant et un panneau rectangulaire horizontal dans la partie médiane). Faux panneaux sculptés de volutes, de rinceaux feuillagés et de fleurs de lys. Tiroirs sculptés de rinceaux feuillagés et d'une petite fleur centrale. Platines des l'entrées de serrure chantournées. ornementation (ornement à forme géométrique ; ornement à forme végétale : rinceau, feuillage, fleur ; volute, fleur de lys)

Inscriptions & marques inscription concernant l'auteur
inscription concernant le propriétaire, français, sculpté, en relief, sur l'oeuvre, (?)
date, sculpté, en relief, sur l'oeuvre
inscription, initiale, sculpté, en relief, sur l'oeuvre
date, sculpté, en relief, sur l'oeuvre, lecture incertaine
Précision inscriptions

Inscription et date, de part et d'autre du motif de la traverse supérieure, sculptées en relief au creux du faux panneau : FAIT*PAR* ANTOINE* / ALLAIX*Fev A[V]tin1754 (le A et le V du mot Autin (?) ont été fusionnés en un seul caractère). Initiales sur le tiroir gauche : D A / ET M MM. Date sur le tiroir droit (un chiffre à chaque angle du tiroir) : 1 7 / 6 7. Transcription : 1767 ou 1677.

États conservations oeuvre composite
remontage
oeuvre recomposée
Précision état de conservation

Meuble peut-être très haut sur pieds à l'origine. Les tiroirs ont pu être ajoutés sous la traverse inférieure initiale, après qu'on ait comblé en grande partie l'espace entre les deux pieds antérieurs par une large planche. Poignée du tiroir gauche ajoutée (?).

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale - Reynier Françoise - Poulin Yvan