Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

armoire (N° 43)

Dossier IM05004007 réalisé en 1997

Fiche

Dénominations armoire
Numérotation artificielle 43
Parties constituantes non étudiées clef
Aire d'étude et canton Aiguilles - Aiguilles
Adresse

Armoire comportant une étonnante inscription datée du 7 janvier 1779. L'inscription, qui évoque en particulier des membres de la famille Sibille (Marie Sibille, propriétaire du meuble ?, fille de feu Daniel Sibille), permet de rapprocher cette armoire de l'armoire aux sept serrures (commune de Château-Ville-Vieille), commandée en 1773 à Joseph Sibille, menuisier de Saint-Véran (numéro de référence du dossier dans la base Palissy : IM05000916). D'autre part, la structure et les proportions des deux meubles sont comparables et le décor sculpté des panneaux présente aussi des similitudes (fleur centrale à plusieurs rangs de pétales concentriques, feuillages stylisés). AUTEUR : Sibille Joseph (?, menuisier) PERS : Sibille Marie (?, propriétaire)

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Dates 1779
Lieu de provenance Commune : Molines-en-Queyras
Nom historique du lieu d'exécution Édifice ou site : Queyras
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Commune : Saint-Véran

Petite armoire haute en pin cembro (?) à deux battants à recouvrement. Assemblages chevillés. Bâti à coupes carrées et à large dormant apparent. Traverses hautes, la traverse supérieure de la façade comportant toujours les fines lignes horizontales et verticales gravées pour guider la réalisation d'une inscription. Petite corniche moulurée en façade et sur les côtés, peu saillante. Pieds montant de fond. Battants plutôt étroits, à bordure moulurée et à coupes mixtes, dont les traverses médianes sont assemblées à barbes butantes. Chaque battant comporte deux panneaux carrés superposés, moulurés petit cadre, à plates-bandes inclinées. Faces latérales à grand panneau rectangulaire. Petits gonds en fer forgé (deux gonds par battant). Platine de l'entrée de serrure en métal découpé, clouée sur le battant droit. Poignée tombante, formée d'un anneau en métal monté sur une petite platine métallique, fixée sur le battant gauche. Aménagement intérieur composé d'étagères. Décor sculpté (fond des panneaux travaillé à la gouge).

Catégories menuiserie, sculpture
Structures au sol haut élévation, rectangulaire vertical corps, 1 battant, 2, juxtaposé pied, 4
Matériaux pin, (?), mouluré, mouluré petit cadre, taillé (décor dans la masse, décor en demi relief, décor à relief en réserve)
laiton, (?), découpé, chantourné
fer, garniture, forgé
Précision dimensions

h = 183 ; l = 158 ; pr = 51

Précision représentations

Panneaux des battants à tables saillantes superposées. Le centre de chacun de ces panneaux est orné d'une fleur à plusieurs rangs de pétales concentriques, d'où partent des feuillages et quatre tiges fleuries (tulipes stylisées ?), qui se combinent pour former un motif cruciforme. La platine de l'entrée de serrure est chantournée alors que celle de la poignée est en forme de losange. Table saillante moulurée sur les panneaux des faces latérales. ornementation (ornement à forme végétale : feuillage, fleur, tulipe : ? ; losange, à table saillante)

Inscriptions & marques inscription concernant l'auteur
inscription concernant le propriétaire, français, gravé, sur l'oeuvre, (?)
date, français, gravé, sur l'oeuvre
inscription, français, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription et date gravées sur la traverse supérieure de la façade : MARIE SIBILLE FV (sic) DANIEL FET (sic) LE 7Jan~R 1779 / LA FAVSSE BALANCE ABOMINATION A L'ETERNEL (la lettre J de l'abréviation du mois de janvier (Jan~R) est la seule lettre à avoir été gravée en cursive, et la première lettre I du mot ABOMINATION a été formée en ajoutant un point au-dessus de la première jambe de la lettre N qui suit). Transcription : Marie Sibille [fille de] feu Daniel [Sibille]. Fait le 7 janvier 1779. La fausse balance. Abomination à l'Eternel.

États conservations partie remplacée
Précision état de conservation

Corniche refaite. Poignée ajoutée (?).

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale - Reynier Françoise - Poulin Yvan