Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

arènes

Dossier IA13001206 réalisé en 1994

Fiche

  • Vue aérienne.
    Vue aérienne.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • tribune du public

HISTORIQUE

Ce village s'est intéressé aux courses de taureaux dès le XIXe siècle. On raconte qu'on y a même organisé des mises à mort, mais plus probablement des capeas. On trouve dans les A.D des B-du-R. de nombreuses traces d'interdiction des mises à mort notamment en 1892 et 1900. Ces manifestations étaient organisées dans la cour de l'école, au cœur de l'agglomération, jusqu'à une époque très récente. Au début des années 1980, la municipalité donna un terrain communal pour y installer des arènes fixes. Ce terrain est excentré, situé dans une zone en cours d'urbanisation où se trouvent entre autres le stade et la salle des fêtes. Les aficionados ont participé bénévolement à la construction. Un club taurin ancien et actif, maintenant affilié aux Clubs Paul Ricard, anime la saison taurine qui s'étale de mars à octobre. Son apogée se situe en août au moment de la fête votive, avec, en particulier une course du Trophée de l'Avenir.

État actuel : très bon

Architectes : Cabinet POUZOL

Entrepreneurs : Entreprise LUBATTI (Alleins)

DESCRIPTION

Situation : ces arènes sont installées à la périphérie du village, dans un quartier nouvellement créé. Le terrain, en légère dénivellation d'est en ouest, est planté d'acacias. Le portail d'entrée ouvre à l'ouest. Il est séparé de la route par un petit terre-plein. Une clôture constituée d'un muret et de grillages doublés de haies vertes entoure l'ensemble des installations.

Vue aérienne.Vue aérienne.

Matériaux : béton et tubes. Pierres sèches pour soutènement des gradins sud. Traverses voies ferrées pour buvette.

Structure : la piste ovale mesure 24x33m. Elle est de plain-pied avec la route à l'ouest et au nord, mais elle est en contrebas à l'est et au sud à cause de la dénivellation du terrain. Les tribunes de la presse et de la présidence sont donc installées sur le bâtiment qui abrite entre autres l'infirmerie et le toril. Les quatre rangées de gradins de béton qui accueillent le public à l'est et au sud reposent directement sur le sol. Gradins, tribunes et escaliers sont protégés par des rambardes de tubes blancs. Des structures de tubes que l'on peut couvrir de canisses et de plantes grimpantes ont été installées, en particulier sur les tribunes. L'ensemble peut accueillir 1000 personnes environ.

Élévations extérieures :

Élévation Ouest : le portail de ferronnerie noire et de grillage ouvre l'enclos. Il est précédé d'un appentis couvert de tuiles dans lequel sont découpés deux guichets entourés de pierres. A l'arrière-plan le portail d'entrée du toril et le petit local de l'infirmerie sont séparés par l'escalier qui mène à la tribune de la présidence. Le portail d'accès à la piste est flanqué d'un escalier qui monte à la tribune sud soutenue par un muret en pierres sèches.

Couverture : toit plat béton sur entrée toril et infirmerie, poutres à claires-voies sur le toril, canisses sur tribunes.

Distribution intérieure : un portail précédé des guichets donne accès à l'enclos. La buvette est située à gauche de l'entrée contre la clôture. Un espace de circulation permet de contourner les arènes par le nord. Quatre montées d'escaliers desservent les gradins. Les gradins sud sont accessibles par l'escalier construit à côté du portail d'entrée. Le toril qui est divisé en trois boxes est situé vers la partie ouest de la piste, entre la tribune de la présidence et celle de la presse.Le mur de contrepiste en béton est muni d'un marchepied et surmonté d'une rambarde métallique. Huit mâts équipés de projecteurs et de haut-parleurs sont distribués autour de la piste.

Entrée.Entrée. Partie nord-ouest. Toril et infirmerie vus du sud.Partie nord-ouest. Toril et infirmerie vus du sud.

CONCLUSION

Les arènes d'Alleins sont représentatives d'une catégorie d'installations de villages et petites villes de tradition taurine ancienne mais qui ont dû être déplacées assez récemment. Elles sont le plus souvent d'une architecture simple et lisible qui reflète des préoccupations de sécurité et quelquefois de coquetterie. Cependant cette situation périphérique qui les coupe d'une mémoire et d'une ambiance urbaines, leur est quelque peu préjudiciable.

Parties constituantes non étudiées tribune du public
Dénominations arène
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Eyguières
Adresse Commune : Alleins
Adresse : Gipan
Cadastre : 1994 B 514

Dés le 19e siècle, ce village s'intéresse aux courses de taureaux qui étaient organisées dans la cour de l'école. Au début des années 1980, la municipalité donne un terrain communal pour y installer des arènes fixes. Les travaux sont réalisés par les architectes du cabinet Pouzol et l'entreprise Lubatti d'Alleins. AUTEUR : Pouzol (architecte) ; Lubatti (entrepreneur) ; JATT : attribution par travaux historiques

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle

La piste ovale est entourée de 4 rangées de gradins en béton. Gradins, tribunes et escaliers sont protégés par des rambardes métalliques. Le portail ouvrant l'enclos à l'ouest est précédé d'un petit bâtiment couvert de tuiles où sont installés les guichets. Le portail d'accès à la piste est flanqué d'un escalier qui monte à la tribune sud soutenue par un muret de pierres sèches. Quatre montées d'escaliers desservent les gradins. Le toril, avec couverture en terrasse, est divisé en 3 boxes ; il est situé entre la tribune de la présidence et celle de la presse. Le petit local de l'infirmerie, avec terrasse en couverture est séparé du toril par l'escalier qui mène à la tribune de la présidence.

Murs béton
métal
pierre sèche
Toit béton en couverture, tuile creuse mécanique
Plans plan centré
Couvertures terrasse
toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier en équerre, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • [Arènes]. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 M 415.

    Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 M 415
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole