Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

arènes

Dossier IA13001223 réalisé en 1994

Fiche

  • Vue aérienne.
    Vue aérienne.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • tribune du public

HISTORIQUE

Les premiers jeux taurins eurent lieu, à Barbentane, dans une cour de mas où on montait des théâtres en bois dès 1880. Les mises à mort y sont interdites en 18921. Au début du xxe siècle, des arènes fixes furent installées sur un terrain loué par M. Sauvan sur le Ch. départemental 35E, en direction de l'abbaye Saint-Michel-de-Frigolet. On peut encore voir le mur en pierres de l'enclos et les guichets. Dans les années 1980, le bail ne fut pas renouvelé.

Les arènes actuelles furent installées en 1993 sur un terrain donné par la municipalité, à la périphérie de l'agglomération. La saison se déroule de la fin du mois de mars à la fin août.

État actuel : très bon.

Architectes : BARRÉ (Arles)

Entrepreneurs : HÉRITIER (Arles).

DESCRIPTION

Situation : les arènes sont situées vers la sortie ouest de l'agglomération, près de la D35 qui mène à Tarascon. Le terrain est plat et planté de très jeunes platanes. Une clôture de poteaux et de grillage protège les parties fig. 1 sud et ouest. L'entrée du public ouvre au nord, le portail de service au sud.

Matériaux : ossature en béton et remplissage parpaings. Rambardes et arcades métalliques.

Couloir de circulation dans la tribune ouest.Couloir de circulation dans la tribune ouest.

Structure : les tribunes dessinent un octogone. Elles sont constituées de sections de béton qui forment les gradins et qui sont soutenues par des murs de parpaings. Certaines de ces sections sont fermées. Au sud, cet espace abrite le toril, et à l'ouest l'infirmerie. Sept montées d'escaliers sont réparties autour de l'ensemble pour donner accès aux tribunes. Ces tribunes sont de hauteur différentes. Au sud, la plus importante comporte six rangs de gradins accessibles par deux volées de marches de chaque côté. Les tribunes de l'ouest ont quatre rangs et celles de l'est deux seulement. L'ensemble permet d'accueillir environ 1100 personnes. La présidence est au nord, face au toril. Un problème architectural rend à peu près inutilisable la rangée la plus basse des tribunes. Le couloir de dégagement est situé au niveau du gradin le plus bas et sa largeur ne permet pas une visibilité correcte. La piste et le toril ont été conçus selon les plans recommandés par la FFCC. La piste mesure 30x40m et a une forme octogonale, et dessine quatre angles au sud, deux de chaque côté de la sortie du toril, quatre autres au nord, de part et d'autre de l'entrée principale. Le mur de contre piste est équipé d'un marchepied sur les parties sud et ouest. Dans la partie est, le mur comporte des ouvertures qui jouent le même rôle, permettant aux razeteurs de se mettre à l'abri. Dans la partie nord des encoignures protégées par des burladeros servent de refuge. Le toril situé sous la tribune sud est divisé en six boxes et un espace qui permet la circulation.

Élévations extérieures : l'extérieur des tribunes est en partie enduit de crépi beige. Les montées d'escaliers sont surmontées d'une arcade métallique blanche. La partie sud se signale par une paroi plus haute à laquelle s'adosse la tribune et qui est le mur du toril. Ce mur est percé d'une grande porte encadrée de murets de protection, et de quatre petites ouvertures dans la partie haute. Les accès aux tribunes sont visibles de chaque côté du toril.

Distribution intérieure : l'entrée principale est au nord, l'entrée de service au sud. Sept escaliers donnent accès au sommet des différentes tribunes, et redescendent à l'intérieur, protégés par des rambardes blanches, jusqu'au couloir de circulation. Les garde-fous au-dessus du mur de contre piste et des divers escaliers sont de métal blanc mais ils sont en béton au sommet des tribunes. L'entrée du toril est au sud, mais des échelles métalliques fixées à un portique, permettent d’accéder aux poutres supérieures. Une infirmerie est aménagée sous une partie de la tribune ouest.

Galerie sous la tribune sud avec box du toril.Galerie sous la tribune sud avec box du toril.

CONCLUSION

La structure de ces arènes constituées de gradins de béton préfabriqués et posés sur des supports en épis se retrouve assez souvent dans les installations récentes. Elle a l'avantage d'être d'une architecture très lisible et de dégager des espaces au sol qui peuvent être utilisés pour divers locaux de service. Malheureusement, une maladresse architecturale prive les arènes de Barbentane d'un certain nombre de places assises. Ces arènes ont également le désavantage d'avoir été déplacées vers la périphérie et d'être coupées ainsi d'une partie de leur tradition. Cependant la forme de la piste qui ménage des lieux de querencia (angles où le taureau se met à l'abri) favorise le déroulement de courses brillantes et intéressantes.

1A.D. des B-du-Rhône, Marseille. 4M 915.4
Parties constituantes non étudiées tribune du public
Dénominations arène
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Châteaurenard
Adresse Commune : Barbentane
Adresse : C.D. 77 B
Cadastre : 1987 B 1596

Les premiers jeux taurins de la ville eurent lieu dans une cour de mas où on montait des théâtres de bois dès 1880. Au début du 20e siècle, des arènes fixes furent installées sur le C.D. 35 E. Les arènes actuelles sont installées en 1993 sur un terrain donné par la municipalité. AUTEUR : Barré (architecte) ; Héritier (entrepreneur) ; JATT : attribution par travaux historiques

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1993, daté par travaux historiques

Les arènes, situées vers la sortie ouest de la ville, présentent des tribunes avec gradins en béton entourant la piste octogonale. Au sud, la tribune comporte 6 rangs de gradins ; les tribunes de l'ouest et celles de l'est comportent respectivement quatre et deux rangs de gradins. Un problème architectural rend à peu près inutilisable la première rangée des tribunes. Le toril divisé en 6 boxes se trouve sous la tribune sud. L'infirmerie est aménagée sous une partie de la tribune ouest. Sept montées d'escaliers sont réparties autour de l'ensemble pour accéder aux tribunes.

Murs métal
parpaing de béton
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • [Arènes]. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 M 915. 4.

    Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 M 915. 4
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole