Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

arènes

Dossier IA83000565 réalisé en 1994

Fiche

  • Vue aérienne.
    Vue aérienne.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • tribune du public

HISTORIQUE

Les arènes ont été construites en 1990 par la Société Ricard pour assurer une animation estivale. La Société Ricard s'est illustrée dans les spectacles tauromachiques à Méjanes, en Camargue, et a voulu prolonger cette tradition sur cette île dont elle est propriétaire. Les arènes sont ici le cadre de courses de vachettes et de spectacles de toros-bali, mais aussi de matches amicaux de football. La fête la plus populaire a lieu en juin pour la Saint-Éloi. L'entrée est libre. L'édifice a été rehaussé en 1993.

État actuel : bon.

DESCRIPTION

Situation : les arènes ont situées dans la partie nord-ouest de l'île, sur une butte proche de l'Observatoire de la mer. Elles sont à l'intersection de la route qui mène au port et de celle qui fait le tour de l'île, dans un quartier d'hôtels et de résidences. L'entrée de la piste ouvre à l'ouest.

Matériaux : béton.

Structure : les parties sud et est des arènes sont adossées à une butte. Elles sont dominées par une plate-forme bordée d'une balustrade et de fûts de colonnes. La partie nord est implantée en contrebas de la butte et s'appuie contre un mur de béton dans lequel sont aménagées les montées d'escalier. Entre les deux parties, à l'ouest, se trouve l'accès à la piste.

Élévations extérieures :

Élévation Ouest : l'accès à la piste est située à la limite de la butte sud-est et le départ du mur de soutènement de l'hémicycle nord. Les deux portes, séparées par un muret, sont placées entre les structures d'appui des gradins. Ces structures d'appui, précédées par deux murs bas, sont surmontées chacune par une colonne cannelée. À gauche (ouest) une première volée de marches permet d'atteindre les gradins.

Distribution intérieure : les arènes présentent deux parties de dimensions différentes. La partie sud est constituée de quatre rangées de gradins accessibles par une esplanade d'où on descend vers les marches. La partie nord a été rehaussée et comporte sept rangs de gradins. Ceux-ci sont accessibles par des montées d'escaliers placées au revers et qui débouchent sur de petit paliers. Les paliers les plus grands, qui encadrent l'entrée ouest, sont décorés de colonnes. Il n'existe pas de toril. Les bêtes, faciles à contrôler puisqu'il s'agit de vachettes, sont véhiculées jusqu'à l'entrée de la piste protégée par des murets en épi. La tribune d'honneur fait face à l'entrée. La piste ovale est limitée par le mur de protection des gradins, sur lequel est peinte une fausse barricade, et qui est pourvu d'un marchepied. Cinq burladeiros sont placés au pourtour de la piste. De très nombreux panneaux portant la publicité des Clubs Taurins Paul Ricard sont fixés à l'intérieur du mur d'enceinte.

CONCLUSION

Les arènes de l'île des Embiez sont totalement atypiques. Construites hors de la zone actuellement concernée par la tradition tauromachique, elles adoptent un décor pseudo-antique, du domaine du pastiche. Proposant des spectacles gratuits et peu dangereux dans un espace ouvert, elles n'adoptent pas les mêmes structures et n'observent pas les mêmes règles de sécurité que les autres arènes visitées dans la région. Elles se présentent plutôt comme une fantaisie folklorique.

Parties constituantes non étudiées tribune du public
Dénominations arène
Aire d'étude et canton Var - Six-Fours-les-Plages
Adresse Commune : Six-Fours-les-Plages
Lieu-dit : Ile des Embiez
Cadastre : 1983 BM 11

Les arènes ont été construites en 1990 par la Société Ricard pour assurer une animation estivale. L'édifice a été rehaussé en 1993.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1990, daté par travaux historiques
1993, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

L'édifice à ciel ouvert est situé dans la partie nord-ouest de l'île. Les parties sud et est des arènes sont adossées à une butte et dominées par une plate-forme bordée d'une balustrade au décor pseudo-antique. La partie sud est constituée de 4 rangées de gradins accessibles par une esplanade. La partie nord, rehaussée, comportant 7 rangs de gradins s'appuie contre un mur de béton dans lequel sont aménagées les montées d'escaliers. La tribune d'honneur fait face à l'entrée. La piste ovale est limitée par un mur de protection des gradins.

Murs béton
Plans plan centré
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
Techniques sculpture
peinture
Représentations colonne
Précision représentations

Les paliers qui encadrent l'entrée ouest sont décorés de colonnes cannelées en béton. Le décor peint du mur de protection de la piste représente une fausse barricade.

Statut de la propriété propriété d'une société privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole