Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

arènes

Dossier IA13001211 réalisé en 1994

Fiche

  • Vue aérienne.
    Vue aérienne.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • tribune du public

HISTORIQUE

La tradition taurine est très ancienne à Istres. Courses provençales et corridas étaient organisées au siècle dernier dans un plan de charrettes que l'on installait à l'emplacement de l'actuel Boulevard Painlevé.

Dès 1901, la municipalité prend la décision de "construire une enceinte destinée aux amusements publics et notamment aux courses de taureaux de façon à y assister en toute sécurité" (discours du maire Honoré Aymes, le 24/ 11/ 1901). La réalisation de cette enceinte coûta 7 800 F. Elle fut inaugurée le 5 août 1902 et connut des manifestations diverses pendant de longues années. Les arènes furent louées à divers organisateurs, dont Maximilien ]auras, propriétaire du Café de la Paix en 1920.

Entre 1930 et 1933, des transformations importantes, surélévation du mur d'enceinte, construction de gradins en ciment armé sont décidées par le maire Félix Gouin : "j'ai pensé que la construction de gradins en ciment armé tout autour de l'enceinte permettrait de recevoir assis 3000 personnes environ, alors qu'actuellement avec le seul pourtour existant un millier seulement de spectateurs, et dans des conditions très désagréables, y trouvent place".

Les arènes furent occupées par les allemands pendant la seconde guerre mondiale pour servir de dépôt de munitions. Elle servirent ensuite de cantonnement à l'armée anglaise après la Libération. Les dommages furent réparés en 1947 par l'architecte d'Aix Jean Rey 1.

D'autres transformations et travaux d'entretien ont été réalisés par la suite, mais les arènes ont conservé la configuration des années 1930. Actuellement les arènes sont prises dans un tissu urbain très serré et il se pourrait qu'elle soient un jour détruites et remplacées par une structure moderne sur un autre terrain, conformément à un projet de 1984. En attendant des manifestations variées s'y déroulent,dont quelques corridas.

État actuel : assez bon. Tribunes métalliques dégradées.

Architectes : 1947 J. REY (Aix)

Entrepreneurs : 1947, Entreprise La S.T.A.R (Istres)

DESCRIPTION

Situation : les arènes occupent un terrain situé dans la partie sud de la ville, à côté du groupe scolaire et du stade. Le nouveau collège est mitoyen avec la partie nord de l'enceinte. Le bâtiment d'entrée ouvre à l'ouest. Il est précédé d'un espace planté de platanes qui est séparé de la route par une clôture basse à motifs de ciment.

Matériaux : béton. Deux tribunes métalliques. Collège et mur d'enceinte vus de l'ouest.Collège et mur d'enceinte vus de l'ouest.

Structure : des tribunes bordent la piste au nord et au sud, interrompues à l'ouest par le bâtiment d'entrée et à l'est par le toril, tous deux surmontés de gradins. Elles comportent trois rangs de gradins et épousent l'arrondi des angles de la piste. Des gradins métalliques ont été rajoutés sur l'espace compris entre les gradins arrondis et l'enceinte. Un grand espace est disponible entre les piliers qui soutiennent les tribunes. Cet espace fermé côté piste est aménagé en divers locaux, sauf dans les angles où il fig. 6 forme une galerie derrière le mur de contre piste. Un grand bâtiment, côté ouest, abrite des salles de réunion au niveau inférieur et une tribune de six gradins, couverte de canisses, au niveau supérieur. Face à cette construction, côté est, le toril est aménagé sous la tribune de la présidence.

Élévations extérieures :

Élévation ouest : le bâtiment construit à l'entrée ouest, sur le parking, est enduit de crépi beige. Il est à deux niveaux. Le rez-de-chaussée comporte deux portes centrales encadrées d'un groupe de trois fenêtres de chaque côté. Le soubassement est orné de rainures sous les fenêtres. L'ensemble de ces ouvertures est abrité par un étroit auvent de ciment. La partie supérieure est aveugle et correspond au revers de la tribune. Elle a pour seul décor un écusson formé par les lettres C.T.I. peintes en rouge, jaune et bleu, emblème du Club Taurin, placé au centre de la paroi. De part et d'autre de ce bâtiment, les grilles qui permettent d'accéder à l'intérieur de l'enceinte sont en retrait et peintes en rouge. Entrée vue de l'ouest.Entrée vue de l'ouest.

Couverture : structure métallique et canisses sur les tribunes sud et ouest.

Distribution Intérieure : le bâtiment construit à l'entrée des arènes abritait probablement à l'origine les locaux du Club Taurin. Actuellement il joue plutôt le rôle de salle polyvalente. Il ouvre sur le parking, et également sur la piste par des portes-fenêtres abritées par le surplomb de la tribune construite à l'étage du bâtiment. Une structure de béton servant à l'équarrissage des taureaux de corridas a été récemment installée dans la partie sud-ouest du parking. L'accès aux tribunes se fait de part et d'autre du bâtiment par des grilles qui ouvrent sur un espace où se trouvent les escaliers, ainsi que les sanitaires au nord et les locaux du Club taurin au sud. La circulation se fait par les gradins jusqu'à la partie est, où est installé le bloc qui comporte le toril au rez-de-chaussée et la tribune de la présidence au dessus. Celle-ci est accessible par deux volées de marches construites à son revers.

La buvette se trouve derrière les gradins sud. Les extrémités des tribunes sont bordées d'un motif en escalier et couvertes de canisses dans les parties sud et ouest.De nombreux projecteurs installés sur quatre mâts et sur la tribune sud assurent l'éclairage de la piste.

CONCLUSION

Tribune nord à l'avant du groupe scolaire.Tribune nord à l'avant du groupe scolaire.

Ces arènes ont conservé malgré les restaurations leur style des années 1930. On y retrouve des éléments fréquents dans les arènes, comme la galerie derrière la contre piste et le bâtiment d'entrée qui porte une tribune. Elles sont situées à côté des bâtiments scolaires, ce qui fut le cas de nombreuses arènes provençales, et qui perdure à Aureille ou Saint-Étienne-du-Grès entre autres. Cependant il s'agit ici d'un établissement scolaire important qui ne pourra s’accommoder longtemps encore de ce voisinage. D'autre part si cette implantation préserve le lien traditionnel entre la ville et ses arènes, elle interdit des remaniements qui deviennent indispensables.

ANNEXES : Élévation ouest (Lettres peintes entrelacées) : C T I.

1Archives communales, Istres. Dossier dommages de guerre.
Parties constituantes non étudiées tribune du public
Dénominations arène
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Istres
Adresse Commune : Istres
Adresse : J.-J.-Prat
Cadastre : 1990 CS 375

De tradition ancienne à Istres, des courses provençales et corridas étaient organisées au 19e siècle dans un plan de charrettes. En 1901, les arènes sont construites puis subissent des transformations importantes entre 1930 et 1933 : surélévation du mur d'enceinte, construction de gradins en ciment armé. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les arènes sont occupées par les Allemands pour servir de dépôt de munitions puis servirent de cantonnement à l'armée anglaise après la Libération. Les dommages sont réparés en 1947 par l'architecte d'Aix Jean Rey. D'autres transformations et travaux d'entretien sont réalisés par la suite, mais les arènes conservent la configuration des années 1930.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1901, daté par travaux historiques
1930, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Rey Jean, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : S.T.A.R., entrepreneur, attribution par travaux historiques

Les arènes situées dans la partie sud de la ville présentent des tribunes à 3 rangs de gradins entourant la piste au nord et au sud, interrompues à l'ouest par le bâtiment d'entrée, à l'est par le toril. L'espace situé sous les gradins est aménagé en divers locaux. Sur la partie ouest, un grand bâtiment abrite des salles de réunion au niveau inférieur et une tribune de 6 gradins couverte de canisses au niveau supérieur. Une structure de béton servant à l'équarrissage est installée dans la partie sud-ouest du parking. La buvette se trouve derrière les gradins de la partie sud.

Murs béton
métal
Plans plan symétrique en U
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Arènes dans le 1er quart du 20e siècle. Pose de banderilles pendant une course. Carte postale. Collection L.A.

Bibliographie
  • VERANDO, Gérard. Istres et la tauromachie, des origines à nos jours. Istres : Centre Municipal d'Information, 1986.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole