Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

arènes du Mas de la Bélugue (arènes N° 1)

Dossier IA13001239 réalisé en 1994

Fiche

HISTORIQUE

Dès 1859 la famille Yonnet élève des taureaux camargue. En 1869, l'arrière-grand-père de Hubert Yonnet tente des croisements avec des bêtes ramenées d'Espagne. L'élevage de taureaux croisés dure presque un siècle avec des fortunes diverses. En 1948, le manadier Christophe Yonnet achète l'élevage espagnol de Conchita Cintron, célèbre rejoneador de l'époque. Depuis le troupeau a été agrandi, toujours avec des taureaux d'origine "Pinto Barreiros". L'ensemble des installations, enclos, corral, tintadero, date des années 1946-1947. Les arènes ont été refaites en 1956. L'histoire de l'élevage a été relaté par Louis Lacroix dans "La Saga des Yonnet". Une sorte de bouvaou, enclos sommaire entouré de barrières, sert aux ferrades et aux jeux destinés aux touristes. On y parque également les chevaux.

Arènes et bergerie. Volume partiel vu du sud-est.Arènes et bergerie. Volume partiel vu du sud-est. Tribune et intérieur des arènes. Volume partiel vu du nord.Tribune et intérieur des arènes. Volume partiel vu du nord.

SITUATION DES ARÈNES

La propriété et les installations sont situées à proximité de Salin-de-Giraud, à l'ouest de la RD36 qui longe la rive droite du Rhône jusqu'aux environs d'Arles. On y accède par la RD36c. Les arènes sont implantées à l'ouest du mas. L'entrée principale ouvre au sud, près de la bergerie transformée en lieu de réception. Un bouvaou est situé près de l'entrée, au sud du mas. Le portail ouvre à l'ouest.

STRUCTURE ET DIMENSIONS

Les arènes rondes mesurent 21m de diamètre. Le mur d'enceinte est en parpaings. Il est flanqué au sud et à l'ouest d'un tertre qui permet au public d'assister aux tientas qui se déroulent sur la piste. De l'autre côté du portail, le mur des arènes s'inscrit dans un espace qui sépare la piste du corral. Il est à cet endroit-là surmonté d'une tribune métallique, accessible de l'extérieur par un escabeau rudimentaire. Le corral communique avec l'extérieur par un grand portail installé sous un portique en béton. Un couloir de tri, dont le sol surélevé correspond à la hauteur des camions, permet d'embarquer directement les bêtes. Ce couloir de tri est équipé sur toute sa longueur de panneaux actionnés verticalement par un système de contrepoids. Ces panneaux permettent aux gardians de séparer les bêtes pendant leurs déplacements. Ce couloir donne accès au corral, mais aussi à des cages de soins. Le toril situé à côté du corral ouvre sur la piste dans la partie nord-est, par une porte dont on actionne le loquet par le haut. Dans cette partie, le mur d'enceinte forme un angle masqué par un burladeiro. D'autres burladeiros installés sur la piste servent ici d'abri, comme dans les arènes de corrida. Outre le portail principal à deux battants, un autre portail permet de communiquer à l'ouest avec un enclos. Couloir de tri et système de contrepoids.Couloir de tri et système de contrepoids.

Les autres arènes, installées à l'entrée de la propriété, sont un simple enclos constitué de planches et de rondins. Quelques rangs de gradins métalliques sont installés à l'est sur environ 1/8° de la circonférence.

ÉLÉVATION ET DÉCOR

Ces arènes, comme il est fréquent dans les mas, sont modestes, mais bien entretenues. Le mur d'enceinte est de couleur blanche à l'extérieur et ocre à l'intérieur. Les burladeiros sont décorés des marques de la manade (celle de l'aïeul Christophe et celle d'Hubert) surmontées d'une pique. Une plaque commémorative faite de carreaux blancs et verts est apposée sur le mur d'enceinte à côté de la tribune. Elle porte une inscription en l'honneur de H. Yonnet et d'un de ses taureaux : "AU GANADERO FRANÇAIS HUBERT YONNET en souvenir de l'exceptionnel "MONTENEGRO" ... 8.66 Novillo de Banderà honoré d'un tour de piste à Saint-Sever (Landes) le dimanche 23 Août 1981.

Parties constituantes non étudiées tribune du public, enclos, portail
Dénominations arène
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Arles
Adresse Commune : Arles
Lieu-dit : Salin-de-Giraud, la Bélugue
Adresse : 1ères arènes

L'ensemble des installations (arènes, toril, corral, couloir de tri ...) a été réalisé en 1946-1947, mais les arènes ont été refaites en 1956. La plaque commémorative a été réalisée en 1981.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1946, daté par travaux historiques
1956, daté par travaux historiques
1981, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu
Auteur : Yonnet Christophe, auteur commanditaire, attribution par source
Auteur : Yonnet Hubert, auteur commanditaire, attribution par source

Les arènes sont implantées à l'ouest du mas. L'entrée principale ouvre au sud, près de la bergerie. Un couloir de tri, avec des panneaux actionnés par un système de contrepoids, permet de diriger les bêtes vers un corral et des cages de soin dès leur arrivée pour les compétitions. Un toril communique avec la piste dans la partie nord-est. Cette piste est circulaire avec un mur d'enceinte en parpaings recouverts d'un enduit blanc. Côté piste, cet enduit est de couleur beige ocré. Le mur d'enceinte de la piste est flanqué au sud et à l'ouest de remblais de terre depuis lesquels on peut assister aux spectacles. Une petite tribune métallique à aussi été érigé près de l'entrée pour augmenter la capacité d'accueil des spectateurs. Des pans de murs (les burladeiros), revêtus de planches de bois peintes en rouge, ont été érigés sur la piste en bordure du mur d'enceinte. Ils servent d'abri aux participants lors des manifestations tauromachiques. Une plaque commémorative en carreaux de céramique blancs et verts a été fixée à l'extérieur du mur d'enceinte. Elle porte une inscription en l'honneur d'Hubert Yonnet et de l'un de ses taureaux (transcription : AU GANADERO FRANCAIS / HUBERT YONNET / en souvenir de L'exceptionneL / [MON]TENEGRO / .8.66 Novillo de banderà / [h]onoré d'un tour de piste / à Saint-Sever (Landes) / le [dim]a[n]che 23 Août 1981).

Murs métal
Plans plan centré
États conservations bon état
Techniques céramique
peinture
Représentations écu monogramme trident entrelacs monogramme trident coeur trident
Précision représentations

Plaque commémorative en céramique : décor peint formé d'entrelacs et d'une marque de manadier (un écu en accolade orné de la lettre Y, surmonté par un trident de gardian : marque d'Hubert Yonnet). Burladeiros : une marque de manadier a été peinte en blanc sur le revêtement en bois de chacun des burladeiros. On y retrouve la marque précédemment décrite ainsi que deux autres marques (un Y au centre d'un C surmonté par un trident de gardian : marque de Christophe Yonnet ? ; deux coeurs imbriqués l'un dans l'autre surmontés par un trident de gardian : marque de Françoise Yonnet).

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Poulin Yvan