Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

arènes du Mas Cadenet

Dossier IA13001242 réalisé en 1994

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • tribune du public

HISTORIQUE:

La manade a été constituée en plusieurs étapes. Régis Chauvet achète en 1956 une partie de la manade Arc-en-Ciel, élevage de taureaux croisés du Petit Badon en Camargue. Plus tard, après la vente du Petit Badon en 1963, Chauvet associé aux Chapelle achète des taureaux camarguais et transfère la manade au Mas de Pernes à Saint-Martin-de-Crau. En1969, la manade est scindée en deux et Chauvet s'installe au Mas de Cadenet avec 300 têtes de bétail. Cependant, certains taureaux continuent à pâturer au mas de Pernes et à Fiélouse près du Vaccarès. Les arènes furent construites dès 1969. Peu à peu, les différentes installations de cette ancienne exploitation agricole ont été transformées. Un hangar qui servait au calibrage des fruits est devenu une grande salle de réception pour les jours de ferrades.

SITUATION DES ARÈNES :

La propriété est située sur la RD82, non loin de Fontvieille et du Grand Barbegal. On accède au mas par un chemin qui mène à une enceinte. Les arènes sont situées en contrebas de l'ensemble, vers le sud.

STRUCTURE ET DIMENSIONS :

La piste presque ronde est entourée d'un promenoir appuyé sur des plots de béton et limité par une rambarde en tubes. Le promenoir est interrompu au nord par le toril. Celui-ci communique à l'est et à l'ouest avec un couloir de tri pour l'entrée et la sortie des bêtes. L'ensemble peint en rouge et blanc est modeste.

Parties constituantes non étudiées tribune du public
Dénominations arène
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Arles est
Adresse Commune : Fontvieille
Lieu-dit : Mas Cadenet

Les arènes sont construites à partir de 1969.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1969, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Les arènes, situées au sud du mas, présentent une piste presque ronde entourée d'un promenoir, interrompu au nord par le toril, qui communique avec un couloir de tri.

Murs parpaing de béton
Plans plan centré
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole