Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

arènes dites Arènes Paul-Vialaron

Dossier IA84000809 réalisé en 1994

Fiche

HISTORIQUE

Les arènes de Cavaillon sont récentes. Elles ont été construites au début des années 1990. Les anciennes arènes étaient situées au centre de l'agglomération. Elles ont été abandonnées il y a une dizaine d'années dans le but de construire un immeuble sur leur emplacement. Un club taurin fut créé dès 1927 par M. Chabert. Aujourd'hui deux clubs coexistent à Cavaillon. Il s'agit du Club Taurin Cavaillonnais et du Club Paul Ricard.

État actuel : bon.

DESCRIPTION

Situation : les arènes sont installées à la périphérie sud-ouest de la ville, dans un parc situé entre la Durance et la colline St Jacques. Elles sont voisines du stade et autres installations sportives. Une clôture grillagée délimite une enceinte à peu près carrée, entourée d'arbres. L'entrée est au sud.

Matériaux : tubes métalliques et bancs. Béton pour mur de contre piste et extérieur du toril. Parpaings à l'intérieur du toril.

Structure : une dizaine de gradins appuyés sur des montants métalliques entourent la piste ronde, sauf dans la portion nord, de part et d'autre du toril. Les tribunes sont séparées par cinq montées d'escaliers. Le toril construit au nord est accessible par l'arrière.

Elévation et volume partiel de l'aile nord-ouest. Vue du sud-ouest.Elévation et volume partiel de l'aile nord-ouest. Vue du sud-ouest.

Élévations extérieures : les structures de métal gris et les gradins sont visibles de l'extérieur. Seul un panneau qui porte le nom des arènes marque l'élévation sud.

Distribution intérieure : l'enclos ouvre au sud par un portail blanc coulissant, placé à côté des guichets, sur un espace de circulation. Les préfabriqués qui abritent les sanitaires sont installés, à l'ouest, et celui de la petite buvette du côté est. Un passage qui contourne les gradins permet d'accéder aux escaliers extérieurs qui arrivent au niveau des 4 rangs de gradins. D'autres escaliers intérieurs desservent les rangs supérieurs ou inférieurs. Un portail de service placé au Nord sert d'entrée pour le paseo. À côté de ce portail, le toril, très bas, est accolé au mur de contre piste. Son entrée permet aux camions de décharger directement les taureaux. Son toit formé de poutres est protégé de rambardes métalliques. Les barricades sont munies d'un marchepied qui permet aux raseteurs de sauter et d'atteindre, si besoin est, le mur de contre piste et la rambarde métallique qui le surmonte. La contre piste est en outre équipée de burladeiros et d'échelles métalliques. La piste peut être illuminée au moyen de deux grands mâts porteurs de trois projecteurs chacun.

Par leur situation excentrée dans un lieu de loisirs, et leur structure métallique, ces arènes évoquent peu l'aspect convivial et chaleureux des traditionnelles arènes urbaines. Elles se rapprochent d'un certain type d'installations récentes repoussées à la périphérie des agglomérations et réalisées le plus simplement possible, comme par exemple celle d'Entressen.

ANNEXES : Partie sud (panneau accroché à la rambarde) : CAVAILLON ARÈNES PAUL VIALARON

Appellations Arènes Paul-Vialaron
Parties constituantes non étudiées tribune du public
Dénominations arène
Aire d'étude et canton Vaucluse - Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Lieu-dit : quartier le Grenouillet
Cadastre : 1982 AY 18

Un Club Taurin est crée à Cavaillon dès 1927. Les arènes actuelles sont construites au début des années 1990, remplaçant d'anciennes arènes situées au centre de l'agglomération.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

L'édifice à ciel ouvert est installé à la périphérie sud-ouest de la ville, dans un parc situé entre la Durance et la colline Saint-Jacques. Une clôture grillagée délimite une enceinte presque carrée, entourée d'arbres. Une dizaine de gradins soutenus par des montants métalliques entourent la piste ronde. Les tribunes sont séparées par 5 montées d'escaliers. Le mur de la contrepiste et le toril au toit de poutres avec rambardes métalliques sont en béton. L'enclos ouvre au sud par un portail coulissant, placé à côté des guichets, sur un espace de circulation. Les préfabriqués abritent les sanitaires à l'ouest et la buvette à l'est.

Murs métal
béton
parpaing de béton
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pauvarel Carole - Tuccelli Nicole