Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

arène dite Arènes Albert-Laty

Dossier IA13001232 réalisé en 1994

Fiche

HISTORIQUE

Les arènes de Plan d'Orgon furent créées en 1907 par un cafetier passionné de tauromachie, M. Laty. Elles furent, semble-t-il, construites par des bénévoles qui creusèrent l'emplacement de la piste. Les corridas et les capéas furent les spectacles les plus fréquents jusqu'à la guerre de 1914-1918. Peu à peu, on organisa de plus en plus de Courses Camarguaises auxquelles participèrent les cocardiers des plus fameuses manades, comme le Sanglier ou le Clairon. Les corridas cessèrent au moment de la seconde guerre mondiale. Les points forts de la saison se situent en juin, et en août pour la fête votive. Les arènes accueillent divers spectacles et ont souvent servi de boulodrome. Autrefois le toril communiquait avec un corral où les bêtes, arrivées la veille des courses, étaient parquées pendant la nuit. Les arènes sont maintenant entretenues par la mairie et gérées par le Club Taurin Paul Ricard "Lou Rami", mais appartiennent toujours à la famille Laty.

État actuel : assez bon. Gradins Ouest vétustes.

DESCRIPTION

Situation : les arènes sont construites au centre de ce petit hameau, derrière le pâté de maisons qui longe la RN7. Elles sont reliées à la route par un chemin qui passe entre les villas. On peut y accéder au sud par la route de Cavaillon, en traversant une place située derrière le Bar des Arènes. À l'est, elles jouxtent la place du marché qui sert de parking. L'entrée de service par où arrivent les taureaux ouvre à l'ouest. Le portail d'entrée du public ouvre au sud. Entrée sud. Elévation vue du sud.Entrée sud. Elévation vue du sud.

Matériaux : pierres pour clôture, mur de contre piste et toril. Béton pour tribune nord récente.

Structure : la piste ovale, de 34x26m environ, a été creusée. Les accès se font donc au niveau des gradins qui sont à la hauteur des terrains environnants. Au nord-ouest, le terrain est moins haut et le chemin de la RN7 aux arènes est en pente pour mener les bêtes à la piste. Le terre-plein qui entoure la piste est soutenu par le mur de contre piste et est occupé par les gradins sauf à l'est où est construit le toril.

Élévations extérieures :

Élévation sud : l'entrée du public se fait dans l'angle du boulodrome situé derrière le Bar des Arènes. Le portail à deux vantaux est encadré de montants en briques. Il est surmonté d'une sorte de fronton constitué de tubes métalliques dans lequel s'inscrit le nom des arènes. Sur le côté gauche (ouest) un petit appentis attenant au Café est construit perpendiculairement. À droite (est) le portail est flanqué du guichet. De ce côté, le mur de clôture est remplacé par des canisses élevées devant des cyprès.

Couverture : charpente de bois et tuiles plates sur le toril.

Distribution intérieure : l'entrée sud permet d'arriver au niveau des gradins et de circuler vers la tribune ouest jusqu'à la coupure de l'entrée de service, et de l'autre côté jusqu'à la tribune nord. La présidence est située dans cette portion sud, près de l'entrée. Un escalier descend vers l'infirmerie et les vestiaires et mène à un des accès à la contre piste. Trois rangées de bancs servent de sièges dans la partie est. À l'ouest deux séries de trois rangs sont séparés par une murette. Dans la partie nord une tribune de quatre gradins de béton a été construite récemment. La capacité d'accueil est de 3000 personnes maximum. Les arènes sont ombragées par 31 platanes plantés avant l'installation des arènes. Ils poussent au niveau des gradins et forment une double rangée à l'ouest. Les bêtes doivent traverser la piste pour entrer au toril, construit à l'est. Autrefois une tribune surplombait le passage qui communique avec le chemin d'accès ouest, et était réservé à la musique. Une porte pratiquée au niveau supérieur du toril, permet au personnel d'accéder aux poutres qui le couvrent pour trier et placer le bétail. Un marchepied est installé tout autour de la contre piste. Deux mâts équipés de quatre projecteurs, et deux lampes suspendues, illuminent la piste.

Tribune nord et toril. Elévation partielle vue de l'ouest.Tribune nord et toril. Elévation partielle vue de l'ouest. Tribune de la présidence, accès à l'infirmerie et vestiaires.Tribune de la présidence, accès à l'infirmerie et vestiaires.

CONCLUSION

Les arènes de Plan-d'Orgon sont intéressantes par cette conception originale où la piste est creusée et les gradins installés au niveau du sol environnant Leur implantation dans un terrain attenant au café rappelle que souvent, au début du siècle, les arènes étaient situées dans une cour privée ou une cour d'école. Ces arènes sont enfin le dernier cas où les installations appartiennent encore à la famille de leur créateur.

ANNEXES :

Élévation Sud : ARÈNES ALBERT LATY (lettres métalliques sur fronton)

Sur les guichets : CLUB TAURIN PAUL RICARD (peint sur une plaque) LOU RAMI

Appellations Arènes Albert-Laty
Parties constituantes non étudiées tribune du public
Dénominations arène
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Orgon
Adresse Commune : Plan-d'Orgon
Adresse : R.N. 7 , R.N. 538
Cadastre : 1987 BL 139

Les arènes ont été créées en 1907 par Albert Laty, cafetier passionné de tauromachie. Les corridas sont interrompues au moment de la Seconde Guerre mondiale. Les arènes accueillent ensuite divers spectacles et ont souvent servi de boulodrome. Ces arènes sont maintenant entretenues par la mairie et gérées par le Club Taurin, mais appartiennent toujours à la famille Laty. ; PERS : Laty Albert (commanditaire)

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1907, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Les arènes, construites au centre du village, comportent une piste ovale entourée d'un terre-plein soutenu par le mur de contrepiste en pierres et occupé par 3 rangs de gradins à l'est et à l'ouest, 4 rangs de gradins au nord. Le toril, avec un toit à un pan couvert de tuiles plates, est construit dans la partie est (autrefois, le toril communiquait avec un corral où les bêtes étaient parquées la veille des courses). Le portail d'entrée est flanqué, à l'est, du guichet. L'escalier situé au sud de l'ensemble dessert l'infirmerie et les vestiaires.

Murs pierre
béton
Toit tuile plate mécanique
Plans plan centré
Couvertures toit à un pan
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole