Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

arc de triomphe dit Porte d'Aix

Dossier IA13000807 réalisé en 2001

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Appellations Porte d'Aix
Dénominations arc de triomphe
Aire d'étude et canton Euroméditerranée
Adresse Commune : Marseille
Lieu-dit : Saint-Lazare
Adresse : Jules-Guesde
Cadastre : 1977 Les Grands Carmes B non cadastré ; domaine public

AUTEUR : Penchaud Michel-Robert (architecte) ; David Pierre-Jean, dit : David d'Angers (sculpteur) ; Ramey Etienne-Jules (sculpteur)

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1815, daté par travaux historiques

L'arc de triomphe de Marseille est édifié sur le modèle de l'arc de Titus, à une seule arche, avec un haut couronnement. Quatre colonnes cannelées d'ordre corinthien sur un haut piédestal encadrent les piédroits de l'arc sur ses deux faces principales. Les quatre faces sont décorées de haut-reliefs superposés sur les faces principales, un seul sur les côtés (les deux sculpteurs se sont partagés le travail) , et l'intrados de caissons à rosaces. Le couronnement est resté nu. Les thèmes sont les batailles de la République, du Consulat et de l'Empire : La Bataille de Fleurus, La Bataille d'Héliopolis, La Patrie appelant ses enfants à la défense de la liberté, La Bataille d'Austerlitz, La Bataille de Marengo, Le Retour des braves après la victoire. Sur les côtés, deux vastes panneaux au tiers supérieur de l'arc représentent des trophées militaires. Les colonnes étaient surmontées de statues monumentales, aujourd'hui déposées ; elles représentaient les vertus militaires : dévouement, résignation, valeur, prudence. Il est un des signaux urbains les plus importants de Marseille, qui marque la traversée nord-sud avec la fontaine Cantini et l'obélisque de Mazargues.

Murs pierre
pierre de taille

îlot 106

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1982/09/02
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Marciano Florence