Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
L’Inventaire général étudie tous les objets d’un territoire « de la petite cuillère à la cathédrale ».

Ce portail met progressivement en ligne la plus importante documentation historique, graphique et photographique sur le patrimoine issue de 50 ans d'inventaire dans la région Provence Alpes-Côtes d'Azur. Elle constitue un exceptionnel outil de connaissance du territoire. Plus de 15000 dossiers sont consultables sur ce portail, reflétant la diversité des études menées.

Nous vous souhaitons de belles découvertes.

Focus sur

Le patrimoine industriel de Grasse

Le patrimoine portuaire en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var (Alpes-de-Haute-Provence)

Beaulieu et la villa Kérylos (Alpes-Maritimes)

L'Estaque et Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône)

Les ponts du Rhône (Bouches-du-Rhône et Vaucluse)

La villégiature à Hyères et Sainte-Maxime (Var)

Le patrimoine militaire des Hautes-Alpes 

La ligne des Chemins de Fer de Provence (Le Train des Pignes)

 

 

Lumière sur

lambris de couvrement en berceau, haut-relief : Anges tenant un cartouche

DESCRIPTION

Analyse de l'ensemble

Composition : un lambris en berceau masquant entièrement la voûte et débordant sur l'arc d'entrée de la chapelle ; un haut-relief placé sur cet arc .

Localisation : troisième chapelle latérale nord.

Analyse du lambris de couvrement

Dénomination : lambris en berceau.

Structure et formes : berceau longitudinal, compartimenté en 13 cais­sons : un grand caisson rectangulaire et 12 carrés, et une bande à 6 caissons carrés sur l'intrados. Les 12 caissons du berceau contiennent des cadres moulurés de trois formes différentes : circulaires, carrés et carrés à angles rentrants. Arc extérieur en plein cintre, à ressaut.

Matériaux et techniques : bois blanc : fond de planches clouées, peinte en marron, sur lequel est rapporté un décor en haut-relief doré. Fixa­tion à la voûte par gros clous et pattes de fer.

Iconographie et décor : intrados : caissons bordés d'une course de rubans, contenant une grosse fleur. Caisson central : ostensoir et trois têtes d'anges ; autour, quatre fleurs retenant des guirlandes de feuil­les ; caissons latéraux : dans un cercle mouluré à tore de laurier, trois grosses rosaces d'acanthes et un cartouche à cuirs enroulés ; dans un cadre carré à palmettes, des bouquets de fruits ; dans un cadre à angles rentrants, à palmettes, une rose. A la naissance du berceau, cartouches et guirlandes de feuilles nouées de rubans. Sur l'extrémité nord du berceau, tore à course de laurier, identique à celui qui orne le ressaut de l'arc d'entrée . Arc d'entrée : plate-bande à rinceaux fleuris gravés sur guillochis osier ; moulures et tore à course de laurier.

Dimensions : L. tot. 560 cm env. ; lambris : La. 400 cm env. ; arc d'entrée : La. 90 cm env.

État de conservation : assez bon ; quelques éléments cassés.

Analyse du haut-relief

Dénomination : haut-relief.

Appellation :

Titre : anges portant un cartouche.

Description matérielle : bois doré, plusieurs éléments assemblés, sculptés dans la masse. Décor central du cartouche gravé dans l'apprêt.

H. 160 cm.

État de conservation : assez bon (assemblages disjoints).

Description iconographique et formelle :

Deux angelots tiennent un cartouche à cuirs enroulés, au centre duquel est gravé un ostensoir, sur fond guilloché osier.

HISTORIQUE

Le plafond de la chapelle, "en bon bois blanc sive aube" , fut réalisé par Jean-François Barthelier, en 1673, pour la somme de 600 livres tournois (A.D. 84, 3 E 32/556, f° 305 V°), et doré à partir de 1679 par Michel Blanc et Jean Gleyse (A.D. 84, 3 E 32/628, f° 749).

Le prix-fait de la sculpture ne donne aucun détail sur l'iconographie, mais celui de la dorure mentionne les anges "qui sont en haut et au­ dehors de ladicte chapelle" . Étant donné le petit nombre d'années séparant les deux prix-faits, on peut raisonnablement attribuer ce haut-relief à Jean-François Barthelier.

NOTE DE SYNTHÈSE

La facture des cartouches du lambris en berceau et du haut-relief est assez semblable.

En savoir plus…