Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
L’Inventaire général étudie tous les objets d’un territoire « de la petite cuillère à la cathédrale ».

Ce portail met progressivement en ligne la plus importante documentation historique, graphique et photographique sur le patrimoine issue de 50 ans d'inventaire dans la région Provence Alpes-Côtes d'Azur. Elle constitue un exceptionnel outil de connaissance du territoire. Plus de 18 000 dossiers sont consultables sur ce portail, reflétant la diversité des études menées.

Nous vous souhaitons de belles découvertes.

Focus sur

Le patrimoine industriel de Grasse

Le patrimoine portuaire en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var (Alpes-de-Haute-Provence)

Beaulieu et la villa Kérylos (Alpes-Maritimes)

L'Estaque et Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône)

Les ponts du Rhône (Bouches-du-Rhône et Vaucluse)

La villégiature à Hyères et Sainte-Maxime (Var)

Le patrimoine militaire des Hautes-Alpes 

La ligne des Chemins de Fer de Provence (Le Train des Pignes)

 

 

Lumière sur

Prieuré de Bénédictins Saint-Léger

DESCRIPTION

Situation et composition d'ensemble

La chapelle, englobée dans un groupe de bâtiments se trouve sur le côté sud du chemin départemental 122, à 3,2 km à l'est de Grambois. Elle est entourée de jardins et des bâtiments d'une ferme. On y accède du côté ouest par une sorte de grande cour.

Matériaux et leur mise en œuvre

Le gros-œuvre est un blocage de moellons apparent à l'intérieur de la nef et en partie à l'extérieur de l'abside. Piliers et encadrements des baies sont appareillés. Tout le reste est enduit.

Parti général, plan, coupe et élévations intérieures

Chapelle orientée, à nef unique de plan rectangulaire et abside semi-circulaire. Le côté sud est caché par un bâtiment moderne. La nef est divisée en deux travées inégales par deux piliers adossés aux murs nord et sud, couronnés d'une imposte moulurée, à mi-hauteur de l'élévation actuelle ; la travée occidentale est la plus courte. Deux autres piliers identiques sont placés de part et d'autre de l'arc triomphal, dont les impostes sont moins élevées de 17 cm.

La nef est couverte d'une charpente, l'abside voûtée en cul-de-four.

Le mur sud est percé d'une porte communiquant avec le bâtiment accolé ; le mur nord de la nef est percé d'une fenêtre en plein cintre.

Le clocher-arcade est situé sur la façade percée d'un oculus. Le chœur liturgique est surélevé d'une marche. Il n'y a d'autre mobilier que l'autel en pierre (moderne) et la cuve des fonts baptismaux contre le pilier sud.

Le mur-diaphragme, l'arc triomphal et l'abside ont été peints à fresque par Angelo Tomaselli en 1968 (Société artistique des P et T - Paris).

Élévations extérieures

- Façade antérieure

Mur pignon enduit couronné du clocher-arcade ; au centre, porte d'entrée en plein cintre à clé saillante et impostes moulurées ; au-dessus, oculus ovale.

- Façade latérale nord

Fenêtre en plein cintre.

- Abside

La moitié nord est seule dégagée et aveugle.

Combles et couverture

Charpente à deux versants couverte de tuiles creuses.

En savoir plus…