Logo ={0} - Retour à l'accueil

pont ferroviaire sur le Verdon

Dossier IA04000643 réalisé en 2006
Précision dénominationpont ferroviaire
Appellationspont sur le Verdon
Dénominationspont
Aire d'étude et cantonvoie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
Hydrographiesle Verdon
AdresseCommune : Thorame-Haute
Lieu-dit : la Rivière
Cadastre : 1987 non cadastré ; domaine public ; domaine public

La décision, prise en 1892, de faire passer la voie ferrée sous le massif du Pic de Rent au droit du village de la Colle Saint-Michel a nécessité la construction d'un pont pour franchir le Verdon immédiatement à la sortie du souterrain. Le projet définitif a été dressé par l'ingénieur ordinaire Bérengier à l'été 1898, les travaux sont adjugés à l'entreprise de M. Silvestre le 10 septembre et le chantier commence en octobre. Rapidement, les sols rencontrés et les difficultés de la météorologie ont compliqué au plus haut point la construction du pont dont le coût a triplé, passant de 13000 à 390000 F. Le chantier semble avoir été réadjugé un an plus tard à l'entreprise Marlaud qui perça également le tunnel en 1901 et 1902. Ce pont a été équipé de dispositifs de mine.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1898, daté par source
Auteur(s)Auteur : Silvestre entrepeneur attribution par source
Auteur : Zürcher Philippe Elie Frédéric
Zürcher Philippe Elie Frédéric (01.11.1853 - )

Né à Toulon le 01.11.1853.

Polytechnique le 01.11.1871. Élève des Ponts et Chaussées le 01.11.1873.

En mission dans la Haute Garonne le 01.06.1874, dans l’Aude le 01.06.1875. Placé au port militaire de Toulon le 01.07.1876. Collaborateur adjoint à la carte géologique le 23.05.1883. Chargé de l’arrondissement de Toulon le 01.01.1885. Directeur de la voirie municipale de Toulon le 08.05.1885. Directeur des travaux hydrauliques du port militaire de Toulon le 01.12.1889. Ingénieur en chef de 2ème classe le 16.03.1893. En congé, sans traitement le 01.05.1896. Chargé des Basses Alpes le 01.01.1897. Congé de 3 mois pour se rendre à la Compagnie de Panama le 01.03.1898. Reprend son service le 01.05.1898. En congé, entre à la Société de la Percée des Alpes comme directeur général des travaux le 01.11.1906. Retraité le 01.03.1914.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Bérengier Marius Louis Joseph
Bérengier Marius Louis Joseph (09.12.1871 - 13.05.1944 )

. Né à Marseille le 09.12.1871

. Polytechnique le 19.10.1891

. Elève des Ponts et Chaussées le 01.10.1893

. En mission dans la Lozère le 01.07.1895, dans le Nord le 01.07.1896

. à Digne le 16.06.97

. à Aix le 01.01.1902

. à Marseille le 01.01.1903

. Chargé du département de la Haute Marne le 01.06.1912

. En congé, passe à la Compagnie des ports de Tunis, Sousse et Sfax en qualité de Directeur le 01.10.1912

. Administrateur-Directeur de la même compagnie à Paris le 28.09.1920

. En disponibilité le 01.03.1924

. Retraité le 09.12.1931

. Décédé le 13.05.1944


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Le pont sur le Verdon situé à l'entrée ouest du tunnel de la Colle Saint-Michel est un pont en maçonnerie à deux arches elliptiques de 20 m d'ouverture chacune et de 6, 667 m de flèche. La voie est établie 13 m au-dessus des fondations de la pile et 9 m au-dessus de la ligne des hautes eaux. D'une largeur de 5, 95 m (8,8 m à la base de la pile qui comprend avant et arrière-bec) pour une longueur totale de 60 m, il est pour l'essentiel composé d'une maçonnerie de moellons équarris bien assisés, à l'exception des chaînes d'angle des deux culées, des parements de la pile et des deux rouleaux, en pierre de taille. Les rouleaux comportent deux rangs de claveaux assemblés en liaison. Les parapets des culées sont en pierres de taille et les garde-corps métalliques courent entre les deux culées.

Murscalcaire
fer
pierre de taille
Statut de la propriétépropriété publique, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur ordinaire. Document signé Bérengier et Zürcher le 30 décembre 1898. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 1091.

    Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur ordinaire expliquant les causes du dépassement des dépenses, récapitulation des sommes à prévoir et avis favorable de l'ingénieur en chef.
  • Travaux du pont sur le Verdon à deux arches elliptiques de 20 m d'ouverture. Adjudication des travaux le 10 septembre 1898 au sieur Silvestre entrepreneur. 1898-1899. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 1091.

  • Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur Bérengier. 1er avril 1899. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 1091.

    Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur sur la fourniture de vin aux puisatiers.
Documents figurés
  • Chemin de fer. Ligne de Saint-André à Puget-Théniers. Pont à deux arches elliptiques de 20 m d'ouverture. Dispositif de mine. / Plan signé Bérengier et Zürcher le 11 juillet 1898. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 1096.

  • Fondations du pont sur le Verdon : plan général. / Dessin à l'encre sur toile plastifiée signé Bérengier et Zürcher le 24 juin 1898. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 1091.

  • Chemin de fer de Saint-André à Puget-Théniers / Section de Saint-André à Annot / Fondations du pont à deux arches élliptiques de 20 m d'ouverture à construire sur le Verdon au piquet 17 + 110 vers la tête, côté st andré, du souterrain de la Colle St Michel / adjudication du 10 septembre 1898 / Le sieur Sylvestre, entrepreneur, rabais de 15%. / Plan à l'encre sur papier signé Bérengier. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains,S 1096.

  • Travaux des fondations du pont sur le Verdon : photos du chantier et dessins - vues d'ensemble du chantier, appareils d'épuisements et de levage, barrage. 26 octobre 1899, photographie ; dessin et encre sur papier signé Bérengier et Zürcher. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 1091.

  • Ouvrages d'art : pont à 2 arches elliptiques de 20 m d'ouverture surbaissées à 1/3 au piquet 17 + 1m10 / Dessin à l'encre sur papier signé Zürcher et Bérengier le 11 juillet 1898 ; échelle de 0,01 pour mètre. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, s 1096.

    Conférence mixte relative aux dispositifs de mine à établir dans le pont sur le Verdon et à l'entrée du souterrain de la Colle St Michel : pont à 2 arches elliptiques de 20m d'ouverture : coupe en long suivant l'axe du chemin de fer, plan supérieur, plan au-dessus du socle, coupe longitudinale, détail des rainures de bourrage.
  • Section de Saint-André à Annot. Partie comprise entre la station de Saint-André et le souterrain de la Colle St-Michel. Projet d'exécution des travaux. Revêtement du talus de 0m25 à droite et à gauche sur 240m de longueur. Revêtement de la cuvette du canal de la Rivière à droite sur 140m de longueur. / Dessin à l'encre sur papier signé Guignard et Zürcher le 7 juin 1904. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 1095.

    Coupe du pont sur le Verdon à l'entrée du tunnel de la Colle Saint-Michel.
Bibliographie
  • BANAUDO, José. Le siècle du Train des Pignes. Breil-sur-Roya : Éditions du Cabri, 1991, 320 p. : ill.

    p. 50 : ce lot est adjugé à l'entreprise Marlaud Frères. Il s'agit de construire le pont du Verdon et d'aménager la voie ferrée dans le tunnel percé depuis fort longtemps.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud