Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison, boulangerie-épicerie

Dossier IA04002217 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmaison, boulangerie
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
AdresseCommune : Le Fugeret
Adresse : Grande Rue
Cadastre : 1983 D 325

La construction de cette maison remonte à la première moitié des années 1930, la construction du four à pain datant de 1938. Elle a été construite par les anciens propriétaires de la maison mitoyenne. Le fantôme de l'inscription « BOULANGERIE-EPICERIE » est encore lisible sur la façade est, cette activité ayant cessé à la fin des années 1960.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1938, daté par tradition orale

Cette maison est située à l'entrée sud du village du Fugeret. Elle est adossée au talus de la Grande Rue et elle comporte trois étages : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. Elle comporte un côté mitoyen. La partie sud de l'étage de soubassement est occupée par une remise-étable possédant un accès indépendant ; la partie nord est réservée au fournil. Cet étage est couvert en voûtains sur poutrelles métalliques. Un four à pain est accolé à l'angle nord-ouest. Construit en pierre de taille de grès (intérieur et extérieur), il possède une coupole très basse fermée par une porte métallique articulée portant la marque du fabricant : « RISSO Josephin constructeur de fours à Marseille » suivie du numéro du modèle : « 55 - 30 ». Le rez-de-chaussée surélevé est accessible par une porte piétonne, distribuée par un petit escalier extérieur perpendiculaire à la façade. Cette porte s'ouvre sur un vestibule qui dessert un logis et l'ancienne boutique, séparés par la cage de l'escalier intérieur tournant qui mène à l'étage carré. Une terrasse est accessible à l'angle nord-ouest, elle est installée au-dessus du four à pain. L'étage carré est réservé aux chambres. L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires et de grès. La base des élévations reçoit un enduit rustique, surmonté d'un enduit à tyrolienne dans un ton qui rappelle le « Vert de Castellane ». On note un léger décor peint : faux encadrements de fenêtres et bandeau de sous-toiture. Au premier niveau de l'élévation est, la porte du logis possède un encadrement façonné au mortier, avec moulures en relief ; la menuiserie à panneaux moulurés possède deux jours vitrés protégés par une ferronnerie, elle est surmontée d'un tympan vitré. Les autres ouvertures possèdent des encadrements façonnés au mortier de gypse, avec linteaux en bois. Le toit à longs pans est couvert en tuiles récentes, qui remplacent une probable couverture originelle en tuile plate mécanique. L'avant-toit est constitué d'un débord en charpente légère. Un jardin se trouve côté ouest.

Murscalcaire
grès
moellon
Toittuile plate mécanique
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier intérieur : escalier tournant
TypologiesA1 : maison avec partie agricole, commerciale ou artisanale en partie basse
Précision dimensions
Dimensions intérieures du four = diamètre : 310 cm, hauteur : 40 cm
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï