Logo ={0} - Retour à l'accueil

chapelle Saint-Simon et Saint-Jude dite de Chanteloube

Dossier IA05000233 réalisé en 1994

Fiche

Œuvres contenues

VocablesSaint-Simon et Saint-Jude
Appellationschapelle de Chanteloube
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonGuillestre
AdresseCommune : Saint-Crépin
Lieu-dit : la Chapelle
Cadastre : 1833 G1 58 ; 1952 G5 161

La chapelle Saint-Simon et Saint-Jude était administrée par un vicaire dont la résidence était presque contiguë. Ce vicaire représentait le prieur de Saint-Crépin pour les hameaux situés sur la rive droite de la Durance. La tour du clocher-porche qui date de 1897 (porte la date) a été ajoutée à un édifice plus ancien, non documenté.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates1897, porte la date

La nef unique semble avoir été construite en deux fois. La première travée correspondant à la tribune est voûtée en berceau à lunettes, la deuxième travée, plus étroite, est voûtée en berceau. Le chœur de plan carré est voûté en berceau brisé. L'extrémité est de celui-ci est fermée par un lambris mouluré peint en bleu et en rouge qui isole une petite sacristie. La tour du clocher est au centre de la façade. L'entrée se fait par un porche voûté en berceau brisé. Le premier niveau du clocher, en pierre de taille, n'est pas enduit. Les niveaux supérieurs sont en moellons avec chaînes et baies en marbre rose de pays. Le clocher est couvert d'une flèche en tuf. Le chœur de la chapelle est mitoyen avec une maison du village (ancienne cure ?).

Murspierre pierre de taille
moellon enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille


Toittôle ondulée, tufeau en couverture
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couvrementsvoûte en berceau
voûte en berceau brisé
à lunettes
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
flèche polygonale

Escaliersescalier intérieur : escalier droit en charpente
Typologiesclocher-porche
Techniquesmenuiserie
peinture
Représentationsornement architectural
Précision représentations

Traces de faux appareil peint sur le pignon ouest, aujourd'hui masqué par le clocher. Faux retables peints en trompe-l'oeil sur les murs de la nef. Le garde-corps de la tribune est à balustres plats découpés.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • COMBAL, R. Aperçus historiques et documentaire sur Saint-Crépin. Dans : JACQUES, Louis. Chapelles rurales des Hautes-Alpes. 1956. p. entre 119-120.

  • JACQUES, Louis (chanoine). Chapelles rurales des Hautes-Alpes. 1956. t.1 et t.2.

    p. 120-121
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale